ACCUEIL 2.9.2014 Mis à jour à 10h59

Ikea instaure un «code de conduite»

Surveillance illégale

Le directeur d'Ikea France a décidé de mettre en place des mesures éthiques pour éviter l'émergence d'un nouveau scandale. Ce «code» sera prochainement appliqué aux autres pays.

Mis à jour le 28.06.2012
Ikea est sous le coup d’une enquête préliminaire du parquet de Versailles pour «utilisation frauduleuse de données personnelles».

Ikea est sous le coup d’une enquête préliminaire du parquet de Versailles pour «utilisation frauduleuse de données personnelles».
Image: Keystone

Articles en relation

Partager & Commenter

Mots-clés

Le directeur général d’Ikea France a annoncé jeudi la création d’un "code de conduite", qui sera d’abord introduit en France puis étendu aux autres pays, censé tirer les leçons des affaires récentes de surveillance illégale de salariés et de clients. Un "département gouvernance et conformité" et un "comité d’éthique" consultatif doivent l’accompagner.

Le "code vient d’être rédigé tout récemment et la France est le premier pays à l’introduire", a déclaré le directeur général Stefan Vanoverbeke, dans une interview. Il sera étendu aux autres pays au cours du prochain exercice fiscal, entre septembre 2012 et août 2013. Ce code, que les salariés sont censés conserver près d’eux, est un catalogue de principes.

Y figurent le refus de la corruption, le respect de la vie privée ou encore la non-discrimination, et les règles qui en découlent, ne pas insulter de collaborateurs, ni faire de cadeaux à des relations d’affaires par exemple.

Il "a déjà été déployé auprès des plus de 1000 managers et devrait être déployé auprès des 9000 collaborateurs d’ici octobre".

Après des révélations dans la presse d’affaires de surveillance illégale de salariés et clients, Ikea France s’est séparé en mai de quatre dirigeants. Le groupe, sous le coup d’une enquête préliminaire du parquet de Versailles (région parisienne) pour "utilisation frauduleuse de données personnelles" veut désormais réorganiser sa direction.

Le syndicat qui a déposé la première plainte contre Ikea s’est montré sceptique vis à vis de ce code.

Il regroupe "des principes qui existent déjà dans l’entreprise et qui ne demandent qu’à être appliqués", a dénoncé Hocine Redouani, délégué syndical de Force ouvrière. Les mesures annoncées sont "de la poudre aux yeux pour éteindre le feu médiatique", a-t-il ajouté. (afp/Newsnet)

Créé: 28.06.2012, 10h39

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Aucun commentaire pour le moment

Sondage

Les gains de la Loterie suisse devraient-ils être nets d'impôt?