Samedi 1 octobre 2016 | Dernière mise à jour 05:43

Energie Le pétrole de l’Arctique fait trembler la Lloyd’s

L’exploitation pétrolière au nord de la planète fait rêver beaucoup de monde. La Lloyd’s de Londres, elle, en souligne les risques environnementaux. Et appelle à la retenue.

Cent milliards de dollars pourraient être investis dans la course au pétrole arctique durant la prochaine décennie. Image: AFP

Mots-clés

Une région convoitée

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

C’est le plus grand syndicat d’assureurs de la planète. Et il n’y va pas de main morte. L’exploitation pétrolière dans l’Arctique fait planer un risque énorme sur les écosystèmes de la région. Des milieux déjà ébranlés par le changement climatique.

Rapport à l’appui, l’institution centenaire de la City estime que 100 milliards de dollars seront investis au nord de la planète durant la prochaine décennie.

Il faut dire que ces régions, toujours moins prisonnières des glaces, pourraient cacher jusqu’à un quart des réserves d’hydrocarbure existantes.

Mais nettoyer la moindre marée noire dans ces régions présentera «des difficultés multiples qui, ensemble, constituent un risque unique et difficile à gérer», estime la Lloyd’s.

Ne pas se précipiter

Cité dans le Guardian, son CEO invite les pétroliers à ne pas se précipiter. A faire plutôt «un pas en arrière et réfléchir attentivement aux conséquences de leur action» avant d’entreprendre leur prospection.

Des groupes comme Total, Shell ou BP prévoient ou ont déjà entamé leur course à l’or noir. Mais sur le terrain, les écosystèmes sont hyper fragiles, les frontières mal définies, les moyens d’intervention en cas de coup dur inadéquats, constate la Loyd’s.

Conséquence: il faut en apprendre plus. Il faut pouvoir réduire les incertitudes et contrôler les risques, selon Lloyd’s. En clair, doper les investissements dans la science, la recherche et la surveillance. (nxp)

(Créé: 13.04.2012, 07h14)

Sondage

Faut-il introduire la préférence indigène lors des embauches?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.