ACCUEIL 2.9.2014 Mis à jour à 22h54

Manor affiche un chiffre d’affaires 2011 en baisse de 4,5%

Commerce de détail

Le groupe appartenant au genevois Maus Frères se dit victime de la force du franc et de l'arrivée tardive de l'hiver.

Mis à jour le 13.01.2012 1 Commentaire
Les 65 magasins de la chaîne Manor ont généré un chiffre d’affaires de 2,87 milliards de francs.

Les 65 magasins de la chaîne Manor ont généré un chiffre d’affaires de 2,87 milliards de francs.
Image: Keystone

Manor a réalisé un chiffre d’affaires 2011 de 3,19 milliards de francs, en baisse de 4,5% par rapport à l’année précédente. Le groupe de commerce de détail se dit victime d’un hiver arrivé tardivement et du tourisme d’achat provoqué par la force du franc.

Compte tenu de l’environnement conjoncturel «exigeant», le résultat annuel est considéré comme «satisfaisant», a indiqué le groupe, appartenant à la holding genevoise Maus Frères, vendredi dans un communiqué.

Les 65 magasins de la chaîne Manor ont généré un chiffre d’affaires de 2,87 milliards de francs. A périmètre équivalent des surfaces de vente, ce chiffre traduit un recul nominal de 3% par rapport à l’exercice 2010. La chaîne comptait 5 enseignes supplémentaires à la fin 2010.

Athleticum et Fly plombent les résultats

Les chaînes d’articles de sport Athleticum et d’ameublement Fly ont tiré les résultats vers le bas. Les 25 points de vente d’Athleticum ont engendré un chiffre d’affaires de 202 millions de francs, soit une régression de 10,6% par rapport à l’année précédente. En matière d’articles de sports d’hiver, l’enseigne a souffert plus que la moyenne du démarrage tardif de l’hiver 2012, relève Manor.

La chaîne Fly inscrit également un chiffre d’affaires inférieur de 7,5% à 118 millions de francs par rapport à 2010. Le nombre des points de vente reste inchangé à 19. Le groupe souligne réaliser plus de 40% de son chiffre d’affaires global dans les régions frontalières raison pour laquelle le tourisme d’achat à l’étranger «a eu un impact supérieur à la moyenne sur les ventes».

Perspectives moroses en 2012

Les perspectives pour le commerce de détail en 2012 sont plutôt moroses. Une étude présentée mardi par Credit Suisse prévoit la poursuite du tourisme d’achat et un léger recul du chiffre d’affaires nominal. Les analystes tablent également sur un recul des prix qui devrait toutefois s’avérer moindre que l’an passé.

La semaine passée Coop a annoncé des ventes du commerce de détail en baisse de 0,9% à 18,4 milliards de francs par rapport à l’exercice 2010. Le chiffre d’affaires du groupe a pour sa part bondi de 38,9% à 27,8 milliards de francs en raison de l’agrandissement de son périmètre de consolidation, à savoir l’intégration dans les comptes de transGourmet, société spécialisée dans le commerce de gros pour les professionnels de l’alimentation. (ATS/Newsnet)

Créé: 13.01.2012, 16h16

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

1 Commentaire

robinson-e cruzoé

14.01.2012, 10:17 Heures
Signaler un abus 2 Recommandation 0

Il y a un réel problème à effectuer trop de courses hors de nos frontières. Si les magasins font moins de CA, ils engagent moins donc plus de chômage, etc.
Pour ma part, je vais chez Manor depuis toujours, c'est une bonne maison et j'en profite au passage pour remercier les personnes qui y travaillent pour leur amabilité et leurs bonnes connaissances des produits.
Répondre