ACCUEIL 3.9.2014 Mis à jour à 02h40

Microsoft enregistre la première perte de son histoire

Informatique

Le groupe informatique américain Microsoft a publié la première perte trimestrielle de son histoire. Elle se chiffre à 492 millions de dollars.

Mis à jour le 19.07.2012 1 Commentaire
Le groupe informatique Microsoft a publié la première perte trimestrielle de son histoire.

Le groupe informatique Microsoft a publié la première perte trimestrielle de son histoire.
Image: AFP

Partager & Commenter

Mots-clés

[Alt-Text]

Microsoft a publié jeudi soir la première perte trimestrielle de son histoire en tant que société cotée. La société d’informatique a passé une lourde charge au titre de la dépréciation de son activité de services publicitaires en ligne.

Le numéro un mondial des logiciels a fait état d’une perte nette de 492 millions de dollars, soit 6 cents par action, à comparer avec un bénéfice de 5,87 milliards de dollars, ou 69 cents par action, sur la même période un an plus tôt.

Son chiffre d’affaires a crû de 4% à 18 milliards de dollars, freiné toutefois par le ralentissement des ventes de PC équipés du célèbre système d’exploitation Windows. Le marché tablait sur des ventes de 18,1 milliards de dollars. Microsoft n’avait pas accusé de perte trimestrielle depuis son entrée en Bourse en 1986.

Hausse en bourse

La perte était cependant attendue. Microsoft avait annoncé au début du mois le passage d’une charge comptable de 6,2 milliards de dollars au titre de la dépréciation de l’écart d’acquisition (goodwill) de sa division de services publicitaire en ligne, aQuantive, rachetée en 2007.

Microsoft a par ailleurs différé 540 millions de dollars de revenus Windows en raison d’une promotion proposée aux clients qui achèteront des ordinateurs équipés de Windows 7 avant le lancement de Windows 8, prévu le 26 octobre prochain.

En excluant la dépréciation, mais en prenant en compte les revenus différés, Microsoft a dit avoir dégagé un bénéfice trimestriel de 67 cents par action. Sur cette base, les analystes interrogés par Thomson Reuters I/B/E/S s’attendaient à un bénéfice de 62 cents par action. L’action Microsoft progressait de 1,7% en échanges d’après-Bourse, après avoir clôturé à 30,67 dollars sur le Nasdaq. (afp/Newsnet)

Créé: 19.07.2012, 22h49

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

1 Commentaire

Riccardo Bua

20.07.2012, 07:11 Heures
Signaler un abus

Bon bein faut licencier....non ??' c'est bien plus simple que de par exemple suprimer un peu de leurs primes de fou aux cadres qui se la touche.... Répondre