Dimanche 4 décembre 2016 | Dernière mise à jour 11:04

Discussion

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

3 Commentaires

Pour le moins, nous sommes protégés pour 4 ans des deux voleurs que sont MM Bosch et Liechti. Voilà une sanction qui devrait se généraliser dans les banques et les assurances...


Etre une entreprise de service quand l'abonnement au service est obligatoire... Quand à dire que le privé fait mieux que le public... c'est comme si votre administration communale ne répondait jamais au téléphone, avait un guichet délocalisé à Tombouctou, vous facturait 10% des frais de scolarité de vos enfants en plus de vos impôts et que votre président de commune roulait en Bentley.


Ce n'est vraiment pas un exploit pour Sanitas de faire des bénéfices puisque les clients sont contraints de payer les primes imposées sans pouvoir s'y opposer. La LAMal est une gabegie coûteuse qui perdurera tant que les citoyens auront l'obligation de la financer sans limite.



Retour à l'article
Publicité