Mardi 6 décembre 2016 | Dernière mise à jour 22:04

Placement de personnel Adecco rachètera des actions pour 580 millions de francs

Adecco va lancer un programme de rachat d’actions propres de 480 millions de francs. Le N°1 mondial du placement de personnel financera cette opération par une émission d’emprunts dans un futur proche.

L’objectif du groupe zurichois d’origine vaudoise est de détruire les actions rachetées et par la suite de réduire le capital-actions.

L’objectif du groupe zurichois d’origine vaudoise est de détruire les actions rachetées et par la suite de réduire le capital-actions. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le programme de rachat d’actions débutera à mi-juillet et sera effectué par le biais d’une seconde ligne de négoce à la Bourse suisse, a indiqué mardi Adecco dans un communiqué. L’objectif du groupe zurichois d’origine vaudoise est de détruire les actions rachetées et par la suite de réduire le capital-actions.

Ce programme est lancé en raison de la solide situation financière de l’entreprise et d’un cash-flow fort, précise Adecco. Il ne compromettra pas les opportunités de croissance du groupe et sa flexibilité financière, ajoute-t-il. (ats/nxp)

(Créé: 26.06.2012, 07h56)

Sondage

Manuel Valls a-t-il une chance de devenir président?



Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.