ACCUEIL 25.7.2014 Mis à jour à 13h06

Le patron d’Opel jette l’éponge

Démission

Karl-Friedrich Stracke, patron du constructeur automobile allemand Opel, filiale de l’américain General Motors, également président de General Motors Europe, a décidé de démissionner de ces deux fonctions.

Mis à jour le 12.07.2012
Karl-Friedrich Stracke est depuis avril 2011 à la tête d’Opel, qui est aux prises depuis des années avec des difficultés.

Karl-Friedrich Stracke est depuis avril 2011 à la tête d’Opel, qui est aux prises depuis des années avec des difficultés.
Image: Keystone

Articles en relation

Partager & Commenter

Mots-clés

[Alt-Text]

Karl-Friedrich Stracke doit désormais assurer des "missions spéciales" pour GM, a annoncé jeudi Opel dans un communiqué, sans préciser de quelles missions il s’agissait. Il sera remplacé par intérim à la tête de GM Europe par le vice-président de GM, Stephen Girsky.

"La recherche d’un successeur pour Karl-Friedrich Stracke a débuté", a ajouté Opel, qui semble avoir été pris au dépourvu par cette décision.

Le constructeur a ajouté que son conseil de surveillance allait se réunir sous peu pour désigner un successeur par intérim.

Des difficultés

Karl-Friedrich Stracke, 56 ans, est depuis avril 2011 à la tête d’Opel, qui est aux prises depuis des années avec des difficultés.

Sa part de marché en Europe ne cesse de fondre -atteignant 7,2% en mai contre 7,6% un an plus tôt-, à l’instar de ses ventes, en recul de 12,6% en mai sur douze mois.

Fin juin, le conseil de surveillance avait validé les nouvelles orientations grâce auxquelles l’entreprise espère relever la tête, basées sur la réduction des coûts, le repositionnement de la marque et le déploiement hors d’Europe.

Karl-Friedrich Stracke avait pris la tête de GM Europe en janvier 2012. (AFP/Newsnet)

Créé: 12.07.2012, 17h12

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Aucun commentaire pour le moment