Mardi 30 août 2016 | Dernière mise à jour 03:07

Recherches L’excès de travail mettrait votre santé en danger

Plusieurs études toutes récentes signalent les effets négatifs d’une débauche de travail sur le cœur, les artères et la silhouette. Chez la femme en particulier. Autrement dit, le travail oui, mais à petite dose.

Les femmes qui travaillent dans des métiers très stressants depuis plus d’une décennie ont 70% de risques en plus de subir une crise cardiaque, selon une étude américaine.

Les femmes qui travaillent dans des métiers très stressants depuis plus d’une décennie ont 70% de risques en plus de subir une crise cardiaque, selon une étude américaine. Image: Keystone

Mots-clés

Un coût

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Le travail, c’est la santé? Oubliez cet adage», écrit Le Figaro, études à l’appui.

C’est d’abord une recherche américaine qui le dit. Les femmes qui travaillent dans des métiers très stressants depuis plus d’une décennie ont 70% de risques en plus de subir une crise cardiaque.

Conduite par le Brigham and Women’s Hospital sur 22'000 femmes, cette étude concerne aussi bien cadres qu’enseignantes et chercheuses.

Stratégies contre le stress

Ces mêmes femmes voient leur probabilité d’être victimes d’autres types d’accidents cardiaques ou vasculaires grimper de 38%. L’adrénaline serait en cause, selon une chercheuse.

«Il est crucial qu’employeurs, gouvernement et hôpitaux (…) développent des stratégies de gestion du stress», indique la cardiologue Michelle A. Albert.

Selon elle, «leur intervention collective peut au final réduire le nombre de maladies cardiaques et accroitre la productivité des collaborateurs.»

Prise de poids

Une autre étude suggère que les horaires décalés et le travail de nuit nuisent à la santé de nos artères.

Selon cette recherche canadienne, les employés concernés ont 23% de plus de risques de faire une attaque cardiaque que leurs collègues profitant d’horaires réguliers.

Une troisième étude citée par Le Figaro ajoute une pierre dans le jardin de l’excès de travail. Plus les journées des travailleuses sont longues, plus elles risquent de prendre du poids.

Les femmes qui travaillant longtemps adoptent plus souvent des «styles de vie facteurs de prise de poids», avertit cette étude australienne. (nxp)

(Créé: 16.08.2012, 11h00)

Sondage

Amener un chien en classe, est-ce un bien pour les élèves?




Offres spéciales - Pour s'offrir ou pour offrir, les idées sont là !

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Publicité

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.