Mardi 27 juin 2017 | Dernière mise à jour 06:56

Etats-Unis Fiat Chrysler va créer 2000 emplois aux USA

Le groupe américano-italien investira un milliard de dollars d'ici à 2020 dans le Michigan et l'Ohio.

Photo d'illustration.

Photo d'illustration. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Fiat Chrysler a annoncé dimanche la création de 2000 emplois aux Etats-Unis. Au même moment, les constructeurs automobiles américains sont sommés par le président élu Donald Trump de freiner leurs délocalisations vers le Mexique.

Le groupe américano-italien investira un milliard de dollars d'ici à 2020 dans deux de ses usines dans le Michigan et l'Ohio (nord-est). C'est là que seront créés ces nouveaux emplois. Fiat Chrysler assure ainsi «renforcer sa base manufacturière» aux Etats-Unis, précise son communiqué publié à la veille de l'ouverture du salon automobile de Detroit.

L'annonce intervient surtout alors que le futur président américain, élu sur la promesse de ramener des emplois industriels aux Etats-Unis, a multiplié cette semaine les attaques contre les géants de l'automobile. Ces derniers sont accusés d'implanter leurs usines au Mexique pour y fabriquer à moindre coût des voitures destinées aux Etats-Unis.

Tweets convaincants

Par tweets interposés, Donald Trump, qui prendra ses fonctions le 20 janvier, s'en est ainsi pris tour à tour au numéro un américain du secteur General Motors et au leader mondial, le japonais Toyota.

Tout autant critiqué par le président élu, l'américain Ford a lui décidé mardi d'abdiquer. Il a annulé la construction d'une usine au Mexique pour investir dans une de ses installations existantes dans le Michigan et y créer 700 emplois.

Fiat Chrysler a pour l'heure été épargné par les attaques du président élu mais n'est toutefois pas à l'abri. Il a ainsi récemment transféré vers le Mexique la production de sa Jeep Compass qui commencera à être exportée vers les Etats-Unis à partir de la fin janvier. (afp/nxp)

Créé: 08.01.2017, 23h17


Sondage

Le dépistage du cancer du sein doit-il être remis en question?




S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.