Vendredi 26 mai 2017 | Dernière mise à jour 16:35

Lausanne Les groupes «Le Matin» et «24 heures» manifestent

Les titres lausannois ont dénoncé les économies exigées par Tamedia, alors qu’une mobilisation avait déjà eu lieu à Genève ce matin.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Réunis en milieu de journée, les rédactions de «24 heures», «Le Matin», «Le Matin Dimanche», «Télé Top Matin», «Femina», «Encore» et «lematin.ch» ont décidé d’afficher dans la rue leur inquiétude face l’exigence du groupe zurichois d’économiser 34 millions, dont la moitié pour la seule Suisse romande. Annoncé ces derniers jours, ce projet est jugé «irréaliste», et d’autant plus incompréhensible que le groupe a réalisé un bénéfice net de 152 millions l’an dernier. On craint des suppressions de postes. Les journalistes rappellent en outre qu’en 2011, Pietro Supino, président de Tamedia, avait annoncé que son groupe créerait des emplois en Suisse romande, suite au rachat d’Edipresse.

Le personnel de tous les titres a pris position en assemblée, et à l’unanimité, contre ce programme d’économie. Les rédactions ont exprimé ce point de vue dans une lettre qui sera envoyée au conseil d’administration de Tamedia, à Zurich. Elle demande entre autres à un dirigeant de venir personnellement en Suisse romande, pour s’expliquer sur la politique du groupe.

Du côté de la direction de Tamedia Publications romandes, on dit prendre note de la mobilisation des journalistes sortis manifester mercredi. «Il y a de l'inquiétude, c'est une manière de réagir que nous comprenons», explique de Sylvia Würsten, responsable Communication. Elle rappelle qu'aucun licenciement n'a été prononcé et que l'entreprise a fait preuve d'une «volonté de communication» dans une lettre interne à destination des collaborateurs.

Sur un plan plus politique, la direction se dit prête à rencontrer les autorités politiques vaudoises et genevoises «très rapidement», ainsi qu'elles l'ont demandé. (Le Matin)

Créé: 27.03.2013, 17h16


Sondage

Aimeriez-vous travailler à temps partiel?




S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.