ACCUEIL 23.10.2014 Mis à jour à 01h03

Pourquoi les iPhone dominent-ils en Suisse?

Exception helvétique

Apple détient plus de 50% du marché suisse des smartphones. La percée d'Android pourrait bouleverser la donne. L'avis d'un expert.

Par Dino Auciello. Mis à jour le 04.10.2012 95 Commentaires
Android, notamment intégré dans les cellulaires Samsung, s’accapare près de 65% du marché mondial des smartphones. L'iPhone s’attribue une part de 18,8%.

Android, notamment intégré dans les cellulaires Samsung, s’accapare près de 65% du marché mondial des smartphones. L'iPhone s’attribue une part de 18,8%.
Image: AFP

Articles en relation

Mots-clés

[Alt-Text]

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Les Suisses préfèrent l’iPhone. Et Apple le leur rend bien. La marque à la pomme s’est fortement ancrée sur le marché helvétique, considéré par la plupart des experts comme un des plus rentables pour la société californienne.

Sur les 2,9 millions de détenteurs suisses de smartphones, plus de la moitié sont équipés d’un iPhone. La Suisse semble ignorer la domination internationale d’Android: selon le cabinet Gartner, le système d’exploitation de Google, notamment intégré dans les cellulaires Samsung, s’accapare près de 65% du marché mondial des téléphones intelligents au deuxième trimestre 2012. De son côté, l’iOS d’Apple, disponible sur le seul iPhone, s’attribue une part de 18,8%.

Un grand capital de sympathie

Le pouvoir d’achat élevé des consommateurs helvétiques est souvent invoqué comme raison du succès. «L’aspect haut de gamme continue de plaire en Suisse. Si on compare frontalement avec un pays européen, on trouvera davantage de cellulaires qui tournent sous Android en France par exemple», affirme Xavier Studer, expert high-tech et télécom.

ITunes, iPad ou encore Apple TV: les appareils et services d’Apple, reliés les uns aux autres, forment un écosystème qui motive aussi l’achat d’iPhone. «Ce système fermé fidélise le consommateur. Les ménages qui accumulent les produits de la marque y sont bien tenus. Google n’est par exemple pas aussi présent dans la musique et la télévision qu’Apple.»

Aussi, la firme de Cupertino maîtrise l’art de la communication. Chaque nouveau modèle d’iPhone s’accompagne d’un battage orchestré. «Le traitement médiatique est plutôt complaisant, estime Xavier Studer. D’après mes recherches, les échos d’Apple dans la presse et sur le web sont particulièrement bien répercutés en Suisse.»

Des chiffres trompeurs

La forte concurrence mondiale des smartphones bouscule peu à peu la mainmise d’Apple sur notre pays. L’empire Android, qui dépasse actuellement les 30% de parts de marché en Suisse, gagne du terrain.

Pour Xavier Studer, il est difficile d’évaluer avec précision comment se partage le marché helvétique des smartphones. «Ces chiffres sont fournis par les principaux canaux de vente, soit les opérateurs. Il faudrait y joindre les statistiques du marché libre qui comprend notamment les revendeurs.» Selon l’expert, l’ajout de cette part «oubliée» jouerait en faveur d’Android qui équipe des cellulaires souvent moins chers que les iPhones. «Finalement, la situation de la Suisse n’est peut-être pas aussi éloignée des autres marchés», conclut-il. (Newsnet)

Créé: 04.10.2012, 10h47

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

95 Commentaires

Hubert Von Hausteten

04.10.2012, 11:16 Heures
Signaler un abus 81 Recommandation 19

combien Apple paie leMatin.ch pour autant d'articles sur leur gadgets? Répondre


Stéphane Sauthier

04.10.2012, 12:19 Heures
Signaler un abus 42 Recommandation 10

Ma fille de 15 ans ne jure que par l'iphone. C'est la pression tous les jours pour un iphone 5.J'essaie de la remettre dans le droit chemin en lui prêtant monLG optimus et ma femme son Note, mais rien n'y fait, le mal est fait. Répondre