ACCUEIL 24.7.2014 Mis à jour à 23h13

Sergio Pininfarina a posé les plaques pour de bon

Design automobile

Sergio Pininfarina est mort dans la nuit de lundi à mardi. Il avait 85 ans. L'Italien s'était hissé au sommet mondial du design automobile, «griffant» des carrosseries pour les plus grands constructeurs de la planète.

Mis à jour le 03.07.2012

1/29 Devant une Ferrari en 1959


   

La voiture électrique

Liens

Articles en relation

Partager & Commenter

Mots-clés

Sergio Pininfarina était né le 8 septembre 1926 à Turin. Il avait pris la suite de son père Giovanni Pininfarina, fondateur en 1930 d'un atelier de carrosserie spécialisé dans les coupés «chics» et rapides pour des sociétés comme Alfa Romeo, Lancia, ou Hispano-Suiza, puis, après la guerre, pour les américains Dodge ou General Motors.

Le jeune Sergio dirige l'entreprise à partir de 1961 et donne à la marque Pininfarina une renommée mondiale en dessinant les lignes de dizaines de voitures qui sont souvent autant de succès commerciaux.

Toujours à la pointe de la recherche en matière d'aérodynamisme, il dote l'entreprise de souffleries ultra-modernes et d'outils numériques dès 1982. Il collabore avec toutes les marques automobiles mondiales, notamment japonaises comme Honda ou Mitsubishi, avec lequel il développe le concept de SUV (Sport Utility Vehicle), les petites 4X4 citadines.

Avec le français Peugeot, la collaboration s'est étendue sur un demi-siècle puisque Pininfarina a été associé au design des modèles 403 et 404, comme des coupés 404, 504 ou des cabriolets 205 et 306.

La Testarossa

Sergio Pininfarina a collaboré avec Ferrari à partir de 1952 et a créé des voitures de légende comme la Ferrari Testarossa, les modèles Daytona, Dino ou 308 GTB. Il a siégé pendant 42 ans dans le conseil d'administration de la marque au cheval cabré.

Au fil des années, le centre de design Pininfarina aura dessiné, selon son fondateur, plus de mille modèles dont 250 ont été construits, pour une production dépassant les 30 millions de véhicules.

Son succès permet à la société de faire son entrée en bourse à partir de 1986 et de racheter l'ex-centre d'ingénierie du français Matra en 2003.

Mais la crise économique se fait sentir dans ce secteur aussi et le groupe avait cessé son activité de production de véhicules pour le compte de constructeurs en octobre dernier.

Il avait toutefois poursuivi ses activités de design, d'ingénierie, de recherche et développement, notamment dans le domaine des voitures électriques.

"Génie du made in Italy"

Membre du parti libéral italien, député européen de 1979 à 1984, président du patronat italien, la Confindustria, de 1988 à 1992, Sergio Pininfarina avait été nommé sénateur à vie en 2005.

Père de trois enfants, officier de la légion d'honneur française, il avait présidé la délégation italienne de 2001 à 2005 dans la commission intergouvernementale italo-française pour le TGV Lyon-Turin.

Son fils Andrea qui l'avait remplacé comme PDG de la société en 2002 a été tué dans un accident de la circulation le 7 août 2008 à l'âge de 51 ans.

«C'est un symbole qui s'en va. Sergio a été l'un des grands de l'industrie italienne, connu dans le monde entier. C'est une grande perte», a commenté Giorgio Squinzi, actuel chef du patronat italien.

«L'Italie perd avec Sergio Pininfarina l'un de ses ambassadeurs les plus prestigieux dans le monde», a estimé pour sa part Harald Wester, le patron de Maserati, tandis que le maire de Rome, Gianni Alemanno, déplorait le décès du «génie du made in Italy». (PFB/afp/Newsnet)

Créé: 03.07.2012, 15h36

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Aucun commentaire pour le moment