Lundi 26 septembre 2016 | Dernière mise à jour 08:41

Discussion

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

7 Commentaires

La sortie de la Grèce de la zone Euro ne serait pas surprenante. Si je m'abuse, cette solution était déjà évoquée en 2010.


Si la Grèce sort de la zone Euro elle pourra peut-être demander un dédommagement à Goldmann Sachs ... qui avait modifié les chiffres pour lui permettre d'entrer dans la zone Euros !


C'est l'Euro qui est ingérable dans sa forme actuelle, les déséquilibres s'accélèrent sans outils efficaces de compensation => soit l'Euro met en place une régulation durable (avec des questions éthiques pertinentes), soit les monnaies nationnales reprendront la place de l'Euro ...


Qu'il sorte en qu'on arrête de nous g...fler avec ces pseudos sauvetage de la Grèce et autres pays qui ont vécu sur des crédits. En sortant de l'euro, les grecques et autres franco-hispano-italo-portuguais éviteront d'endetter ceux qui, eux, ont fait attention avec leur finance, à savoir l'Allemagne. Et oui, va falloir apprendre la rigueur...Après 40-50 ans de bronx financiers socialistes...


Cela sous-entend qu'ils sont en train de négocier une sortie programmée de la Grêce de l'EUR en catimini car il n'y a pas si longtemps il (Juncker) tenait des propos plus catégoriques sur le maintien de la Grêce en zone euro et qu'il n'y avait pas d'autre alternative possible ou envisageable!


Boooonnne analyse Môoosieur;-0))) y'a pas de fumée sans feu.....

1 Recommandation 0 Signaler un abus

pas simple,mais si la grèce en sort,que va-t-il se passer après...?selon certains la crise va s'étendre et d'autres pays avoir des problemes mais qui croire sinalement?



Retour à l'article
Publicité