Jeudi 8 décembre 2016 | Dernière mise à jour 06:25

Euro 2012 La Coupe fabriquée en Italie: un signe?

Le trophée qui ira aux gagnants de l'Euro 2012 a une âme italienne. Il a été fabriqué à Avellino, dans le sud de l'Italie.

Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le trophée Henriy Delaunay a été en fait produit par le groupe Iaco, basé à Avellino dans la région de la Campanie, selon la presse italienne. Il a été commandé par l'UEFA à l'orfèvre anglais Asprey. Faite d'argent pur, la Coupe de l'Euro pèse huit kilos et mesure 60 cm de haut.

La nouvelle version du trophée, qui a vu le jour à l'occasion de l'Euro 2008 en Suisse et en Autriche, repose en grande partie sur l'original conçu par Arthus-Bertrand en 1960 et nommé d'après Henri Delaunay, l'ancien président de la Fédération française de football et premier secrétaire général de l'UEFA, de la fondation de l'instance dirigeante, le 15 juin 1954, au 9 novembre 1955. Il mesure 18 cm de plus et pèse 2 kg de plus que l'original, il est fabriqué en argent fin et a conservé son nom historique. Le trophée a été modifié pour illustrer la grandeur de la compétition internationale la plus prestigieuse d'Europe, selon l'UEFA.

Les noms des vainqueurs qui apparaissaient sur le socle sont désormais gravés au dos du trophée.

La Coupe appartient actuellement à l'équipe d'Espagne, mais l'Italie espère la ramener à la maison ce soir. (Le Matin)

(Créé: 01.07.2012, 12h57)

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters