ACCUEIL 30.7.2014 Mis à jour à 14h28
Matchs du jour
Choisissez votre équipe
AllemagneAngleterreCroatieDanemarkEspagneFranceGrèceIrlande
ItaliePays-basPolognePortugalRussieRépublique tchèqueSuèdeUkraine

Kiev se prépare pour la finale de l'Euro-2012

Football

De nombreux Ukrainiens et étrangers affluaient dimanche à Kiev dans la zone spécialement aménagée pour les amateurs de football au centre-ville, quelques heures avant la finale de l'Euro-2012, Espagne-Italie.

Mis à jour le 01.07.2012

1/15
Image: Reuters

   

Les plus beaux buts du tournoi

8 juin - Le déboulé de Pavlyuchenko
Russie - République Tchèque (4-1) à Wroclaw. Match de groupe. 82e minute, Roman Pavlyuchenko, l’attaquant de Tottenham, prêté au Lokomotiv Moscou, s’offre un but somptueux en passant en revue toute la défense tchèque pour déclencher sa frappe plein axe et loger sa balle dans la lucarne de Petr Cech, un des meilleurs gardiens du monde.

12 juin - Le missile de Blaszczykowski
Pologne - Russie (1-1) à Varsovie. Match de groupe. A la 57e minute, Jakub Blaszczykowski s’elance sur le côté droit et place un missile enroulé du pied gauche qui trouve la lucarne de Vyacheslav Malafeev.

14 juin - Le coup franc direct de Pirlo
Italie - Croatie (1-1) à Poznan. Match de groupe. A la 39e minute, Andrea Pirlo place des 20 mètres un magnifique coup franc direct enroulé.

15 juin - La talonnade aérienne de Welbeck
Angleterre - Ukraine (3-2) à Kiev. Match de groupe. 78e minute. Dans un match fou, Walcott qui a permis à l’Angleterre d’égaliser 14 minutes plus tôt, déboule dans la surface de réparation suédoise côté droit en se jouant de Larsson et Olsson avant de centrer au point de penalty pour Welbeck qui pivote dans les airs pour dévier d’une talonnade le ballon dans les filets d’Isaksson.

19 juin - La reprise kung-fu d’Ibrahimovic
France - Suède (0-2) à Kiev. Match de groupe. 54e minute, Zlatan Ibrahimovic reprend un centre de Sebastian Larsson dans la surface, d’une volée façon kung-fu ou «Playstation», modèle d’équilibre, de timing et de puissance, qui trompe Hugo Lloris, sous les yeux d’un Philippe Mexès dépassé et battu.

28 juin - La furia Balotelli
Allemagne - Italie (1-2) à Varsovie - Demi-finale. 36e minute, Mario Balotelli, qui a déjà ouvert le score d’une tête, scelle le destin du match avec une frappe terrifiante dans la lucarne de Manuel Neuer. Il crève ensuite les écrans du monde entier, maillot ôté, pectoraux et biceps saillants, regard dur. Avec un carton jaune à la clé.

Galerie Photos

Les buts qui font la légende de l'Euro

Les buts qui font la légende de l'Euro
Du but de la tête vainqueur de Ponedelnik en 1960 à l'aile de pigeon de Ibrahimovic en 2004 face à l'Italie, l'Euro possède une jolie collection de buts légendaires.

Articles en relation

Partager & Commenter

Mots-clés

Arrivés par centaines dans la matinée, des supporteurs continuaient de se rassembler dans l'artère principale de la capitale ukrainienne devenue piétonne pendant la durée du championnat d'Europe co-organisé par l'Ukraine et la Pologne.

Près de 160 vols acheminant des amateurs de ballon rond et délégations officielles sont attendus dimanche à l'aéroport de Kiev, selon le site d'informations du gouvernement Ukraine-2012.

Au total, jusqu'à 500'000 étrangers pourraient venir à Kiev pour la clôture du championnat qui avait débuté le 8 juin a Varsovie, selon les autorités ukrainiennes.

Tandis que la fièvre montait à quelques heures du coup d'envoi, les rues se coloraient du rouge des supporteurs de la «Roja», ou de vert, blanc et rouge, les couleurs du drapeau italien. Beaucoup n'avaient cependant pas de favori, comme le chef de l'administration municipale, Olexandre Popov, venu inaugurer une course automobile qui a débuté dans la matinée dans la zone dédiée aux fans.

Personnalités attendues

«Je ne vais pas soutenir une équipe en particulier. J'aime bien les Espagnols et les Italiens», a-t-il déclaré. «Ce que j'attends, c'est un beau match plein de suspense, car les équipes se valent. Ce sont des individualités qui peuvent décider du sort du match», a ajouté Olexandre Popov, qui se rendra au stade Olympique dans la soirée, comme d'autres hauts responsables ukrainiens et étrangers.

De nombreuses personnalités sont en effet attendues, à commencer par le Premier ministre espagnol, Mariano Rajoy, et le prince Felipe, qui ont boycotté les deux précédents matches de leur équipe en Ukraine pour protester contre le sort de l'ex-Premier ministre et opposante emprisonnée Ioulia Timochenko dont l'UE réclame depuis plusieurs mois la libération.

Le chef du gouvernement italien, Mario Monti, le président polonais, Bronislaw Komorowski, et le chef du gouvernement hongrois, Viktor Orban devraient également être présents.

Nervosité en vue de la finale

Plusieurs présidents d'ex-républiques soviétiques sont également attendus, notamment le chef de l'Etat bélarusse Alexandre Loukachenko, mis au ban de l'Europe en raison des atteintes aux libertés dans son pays.

Alors que les trois semaines du championnat se sont écoulées sans incident notable en Ukraine, les autorités ne cachent pas leur nervosité en vue de la finale pour laquelle 7300 policiers sont mobilisés dans la capitale.

«L'expérience des premiers matches nous a permis de localiser d'éventuels risques, mais je suis toujours un peu nerveux», a souligné Olexandre Popov.«Je me sentirai tranquille à 100% quand tout aura fini et quand le dernier touriste sera parti. Ensuite, on pourra dire 'enfin, on l'a fait'», a-t-il ajouté. (afp/Newsnet)

Créé: 01.07.2012, 16h40

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Aucun commentaire pour le moment

Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne