Mercredi 7 décembre 2016 | Dernière mise à jour 21:04

Twitter Nasri assure «aimer» l'équipe de France

Le joueur s'est exprimé pour la première fois via Twitter, depuis son altercation avec un journaliste après l'élimination des Bleus à l'Euro 2012.

Samir Nasri présente ses excuses via Twitter.

Samir Nasri présente ses excuses via Twitter. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Samir Nasri a affirmé mercredi sur son compte Twitter qu'il «aime l'équipe de France» et qu'il «regrette» que ses paroles aient pu «choquer».

«Trop de contre-vérités circulent en ce moment. Que les supporters et tout particulièrement les enfants sachent que je regrette sincèrement que mes paroles ait pu les choquer. J'aime l'EDF, le football et j'ai un profond respect pour le public», écrit le milieu de terrain des Bleus et de Manchester City dans deux tweets.

«Pour le reste, il s'agit d'une affaire personnelle entre quelques journalistes et moi. Je m'en expliquerai quand le moment sera venu», ajoute-t-il dans un troisième tweet. (si/nxp)

(Créé: 27.06.2012, 12h12)
S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.