ACCUEIL 26.7.2014 Mis à jour à 15h04

102 millions pour un père de famille chanceux

Euro Millions

Un nouveau Crésus qui vient d'empocher un chèque de 101.835.641 euros, troisième gain en France à Euro Millions et désormais 320e fortune hexagonale.

Mis à jour le 09.01.2013 16 Commentaires

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Ce père de famille s'est fait connaître de la Française des Jeux (FDJ) à la veille de Noël mais tient à rester anonyme, a précisé mercredi la FDJ.

Il avait été le seul joueur des neuf pays européens de la loterie européenne à trouver les sept bons numéros nécessaires pour décrocher la cagnotte du 21-12-12, date de la fin du monde autoproclamée par des admirateurs du calendrier maya.«Nous en avons rêvé longtemps», a avoué ce commerçant, selon la FDJ. Il joue toujours les mêmes dates de naissance depuis le début du Loto en 1976 et celui d'Euro Millions en 2004, une forme de «tradition familiale».

Mais ce soir-là, il dit avoir joué en plus de ses grilles habituelles un flash au tabac presse, 9 galerie du Midi à Revel, une petite ville de 9.000 habitants à une cinquantaine de km de Toulouse.Il a découvert qu'il était devenu très riche - 101.835.641 euros, non soumis à l'impôt, représentent 2,5 tonnes d'or - lors de la retransmission du tirage sur France 2. «Du coup, je n'ai pas dormi de la nuit, calculant toute la nuit ce que je pourrais faire de cette somme», a-t-il raconté au service des grands gagnants de la FDJ chargé de l'accueillir à Paris avec limousine, palace et dîner fin.

«Au début je me suis dit que ça faisait 100 appartements à un million», a-t-il expliqué à la FDJ, «puis je me suis dit +qu'est ce que je vais faire avec 100 appartements?+». En attendant de trouver une affectation pour son pactole, il a déposé son chèque à la banque qui devrait déjà lui rapporter 10.000 euros par jour sans toucher au capital.

Cette somme de près de 102 millions d'euros place la famille au 320e rang du classement des fortunes françaises du magazine Challenges, derrière une famille de financiers et devant une famille qui détient un groupe de travail temporaire.La famille gagnante n'entend pas changer ses habitudes de vie, continuer à travailler, du moins pour le moment, le temps de «bien réfléchir» à l'avenir et aux projets avec une «priorité» : «conserver l'harmonie familiale de leur vie quotidienne actuelle».

Et, contrairement à Gérard Depardieu, cette famille dit vouloir rester dans sa région «qu'elle aime» et continuer ... à jouer au Loto et Euro Millions. (afp/Le Matin)

Créé: 09.01.2013, 21h25

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

16 Commentaires

joe zbinden

10.01.2013, 07:39 Heures
Signaler un abus 24 Recommandation 1

très content pour cette famille qui conserve toute son humilité Répondre


J.-C Scheurer

09.01.2013, 22:46 Heures
Signaler un abus 22 Recommandation 15

Il ne va pas rester grande fortune longtemps! 75% d'impots la premiere anne, puis l'ISF ....il va bientotnfaire la manche aux CE Répondre