ACCUEIL 24.5.2016 Mis à jour à 22h49

A 12 ans, il sauve sa mère de la noyade

Héroïque

Un Genevois et sa mère se sont retrouvés piégés dans leur auto au fond du Léman à Corsier. L’adolescent lui a sauvé la vie avec un incroyable sang-froid.

Par Laurent Grabet. Mis à jour le 03.02.2015 16 Commentaires
Les pompiers assistés d’un treuil et de deux plongeurs de la police de la navigation ont retiré la Toyota accidentée de l’eau dans la nuit.

Les pompiers assistés d’un treuil et de deux plongeurs de la police de la navigation ont retiré la Toyota accidentée de l’eau dans la nuit.
Image: Garde-frontières Genève

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

A seulement 12 ans, Rodolphe* est devenu un véritable héros. Mais l’adolescent genevois s’en serait bien passé tant les circonstances qui lui valent ce statut ont été traumatisantes. Dans la nuit de samedi à dimanche aux alentours de 22 h 30, le jeune garçon a en effet failli voir sa mère mourir noyée sous ses yeux.

La femme de 45 ans a par accident précipité sa Toyota RAV4 dans le lac Léman à hauteur du port de Corsier (GE). «Elle a confondu le ponton avec l’entrée des bateaux et a coulé à pic», nous confirme Jean-Philippe Brandt, porte-parole de la police cantonale genevoise. D’après nos informations, la conductrice, domiciliée à Anière (GE), était alcoolisée au moment des faits ce qui pourrait expliquer son manque de lucidité.

Prisonniers du lac et de leur auto

Le véhicule a coulé à pic et s’est immobilisé par environ deux mètres de fond dans une eau alors à approximativement 5 degrés. D’après les professionnels du sauvetage, la durée de vie d’un humain dans une eau à cette température n’est que d’une dizaine de minutes. Le jeune garçon a réussi par miracle à s’extirper du véhicule et à regagner la surface à la nage. Peut-être a-t-il dû pour cela ouvrir la vitre car sous l’eau ouvrir une porte demande une force colossale. Une enquête éclaircira les circonstances exactes de cet accident.

Quoi qu’il en soit, une fois à la surface, le jeune homme a vu que sa maman était restée prisonnière sous l’eau. Il a donc replongé immédiatement pour la récupérer. De là, le duo qui était en hypothermie a été recueilli par un voisin. Lequel les avait entendus appeler «au secours». «Quand il est sorti de chez lui, les deux victimes étaient encore en train de sortir de l’eau», raconte le premier-lieutenant Jean Pierre Zurcher du Service incendie et secours de la police de Genève. A 23h59, ce témoin a ensuite prévenu les secours qui ont examiné les deux victimes de l’accident avant de les conduire aux hôpitaux universitaires genevois. Leurs jours n’étaient heureusement pas en danger.

Il sera officiellement un héros

L’adjudant Michel Bachar, porte-parole des gardes-frontière et dont des collègues ont participé au sauvetage, se dit «ébahi et impressionné par le sang-froid incroyable de ce gamin dans une situation potentiellement mortelle et dans l’obscurité la plus totale!» Le douanier a d’ailleurs signalé son acte de bravoure à la Fondation Carnegie. Cette organisation, reconnue par la Confédération, s’est fixée pour mission d’honorer des personnes «ayant mis leur propre vie ou leur santé sérieusement en danger pour sauver la vie d’une autre personne». Inutile de préciser que le jeune Rodolphe remplit haut la main ces critères!

* Prénom d’emprunt (Le Matin)

Créé: 03.02.2015, 09h52

16

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

16 Commentaires

Doris Botta

03.02.2015, 10:03 Heures

Souhaitons que le courage et la bravoure de son fils, serve de leçon, à cette femme !!!! Répondre


Ballaman Gérard

03.02.2015, 10:08 Heures

Bravo ! Lorsqu'il s'agit de sa mère, on est capable de soulever des montagnes ! Félicitations ! Répondre



Sondage

Croyez-vous aux OVNI?




Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne