ACCUEIL 26.10.2014 Mis à jour à 23h57

2 et 4 ans de prison pour deux jeunes braqueurs

Justice

Le Tribunal criminel de Lausanne a condamné jeudi deux hommes âgés de 27 ans à des peines de 2 et 4 ans de prison ferme.

Mis à jour le 21.06.2012
Photo d'illustration

Photo d'illustration
Image: Keystone

Partager & Commenter

En février et mars 2011, ils ont effectué au total sept braquages dans des stations-service et supermarchés des cantons de Vaud et Fribourg.

Les deux accusés ont été principalement reconnus coupables de brigandage qualifié. En raison de la gravité des faits, aucun sursis n'a été prononcé. Le Ministère public avait requis des peines de 7 et 8 ans d'emprisonnement.

Selon la Cour, la culpabilité du principal condamné est écrasante, et celle de son comparse est accablante. Le jugement souligne la gravité des actes commis, et le fait que les deux condamnés ont agi sans scrupules, par pur égoïsme et sans se préoccuper des conséquences de leurs actes sur leurs victimes.

Ils n'ont pas hésité à utiliser un couteau de cuisine dont la lame mesurait plus de vingt centimètres, blessant légèrement une de leurs victimes. Ils ont aussi menacé de mort certaines d'entre elles. A leur décharge, les juges ont retenu notamment les aveux des délinquants et leurs excuses et remords, qui ont paru sincères au Tribunal et aux victimes.

Sept braquages

Le 4 février 2011, les deux hommes avaient agressé un motard qui allait quitter le McDonalds de Crissier (VD) et lui avaient volé son véhicule utilisé ensuite pour commettre leurs larcins. Trois jours plus tard, l'un d'entre eux a commis un premier braquage dans une station-service de Morges (VD).

Le lendemain, les deux futurs condamnés s'en sont pris à une station-service de Romont (FR), puis à un supermarché de Courgevaux (FR). Le 23 février, ils ont cette fois braqué un supermarché de Granges-près-Marnand (VD) puis, quelques jours plus tard, deux stations-service à Corseaux (VD) et à Forel (VD).

Selon les agresseurs, les lieux étaient choisis au hasard, sans préméditation. Pour effectuer leurs braquages, l'un d'eux restait à l'extérieur des lieux sur une moto pendant que son compère entrait encagoulé ou avec un casque intégral dans le commerce, menaçant les employés avec un couteau ou un pistolet factice.

Au total, les deux jeunes ont dérobé pour plus de 17'000 francs. Devant les juges, après avoir nié être les auteurs des faits qui leur étaient reprochés, ils ont fini par avouer.

(ats/Le Matin)

Créé: 21.06.2012, 21h50

Sondage

Faut-il réglementer le ski hors-piste?





Rubriques: Suisse · Monde · Sports · Faits divers · People · Loisirs · Société · Economie · Auto-Moto · High-Tech · Santé
Outils: Recherche · RSS · Mobile · Météo
Le Matin: Contacts · Publicité · Annonce · Services clients · Conditions générales · Cercle de lecteurs · Charte des commentaires · Impressum