Vendredi 9 décembre 2016 | Dernière mise à jour 02:18

France À 55 ans, son père de 92 ans lui apprenait à conduire

Un habitant des Hautes-Alpes a été condamné pour conduite sans permis.

Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Des gendarmes des Hautes-Alpes ont eu la surprise de contrôler le 10 juillet dernier la voiture d’un homme de 55 ans qui prétendait que son père de 92 ans était en train de lui apprendre à conduire, a rapporté hier Le Dauphiné.

L’attention des gendarmes a été attirée par le véhicule en raison de sa vitesse anormalement lente du côté de Veynes. Ils l’ont arrêté et ont vérifié les papiers du conducteur qui s’est avéré n’avoir pas de permis. Et pour cause: on le lui avait retiré en 1996 après avoir tué un piéton à Marseille pendant qu’il conduisait en état d’ébriété.

Le conducteur a cherché à faire valoir devant les forces de l’ordre qu'il avait complètement perdu l’habitude de tenir un volant car il a cessé d’utiliser une voiture, et c’est pour cela qu’il était accompagné par un chauffeur expérimenté, son père. L’homme a renoncé à utiliser sa voiture après être devenu alcoolique et dépressif suite à son accident.

Cet ancien propriétaire d’un restaurant très prospère de Marseille a toutefois changé d’explication jeudi devant le tribunal. Il a dit avoir repris le volant pour amener son vieux papa chez son médecin à Savournon, selon le procureur de la République Philippe Toccanier, qui a estimé que cette version était plus plausible. La justice n’a toutefois pas trouvé que cette bienveillance filiale méritait d’épargner l’apprenti conducteur.

Il a été condamné à trois mois de prison avec sursis avec obligation de régler son problème d'alcool.

(Le Matin)

(Créé: 21.09.2012, 12h48)

Sondage

Donnez-vous volontiers à des organismes caritatifs?






Sondage

Seriez-vous tenté par un smartphone low cost à moins de 100 francs?



S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.