Lundi 29 août 2016 | Dernière mise à jour 19:57

Meurtre de Marie Claude Dubois se vantait de ses «exploits» sur le Web

«Teddy DesBois», comme il se faisait appeler sur la toile, aimait parler en des termes très crus.

Le prédateur avec une de ses conquêtes.

Le prédateur avec une de ses conquêtes. Image: Google+

Mots-clés

La photo de profil du criminel.

Galerie photo

Marie, assassinée à 19 ans

Marie, assassinée à 19 ans La jeune femme a perdu la vie dans la nuit du 13 au 14 mai 2013, étranglée par son ravisseur Claude D.

Galerie photo

Marche blanche à Payerne

Marche blanche à Payerne Marche blanche à Payerne

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

En «arrêts domiciliaires» pour se réintégrer peu à peu à la société, Claude Dubois n’avait visiblement pas prévu pour autant de se la jouer profil bas. Le profil Google+ du tueur de Marie, retrouvé par «24 Heures» et encore en ligne à l’heure où nous écrivons ces lignes, est à cet égard particulièrement évocateur, avec, en guise de très ambigu préambule un petit ours innocent bien attaché dans une voiture qui figure à la place désignée pour la photo de profil.

On y découvre que depuis deux semaines, le prédateur se vantait d’avoir eu des relations sexuelles particulièrement extrêmes avec sa future victime, dont il exhibe la photo d’un nombril piercé. Un ornement offert en surprise à Marie, prélude à une nuit sans fin.

Outre la description de ses ébats et la joie du futur tueur à «faire des jaloux» avec ses conquêtes, on apprend aussi que « Teddy DesBois » aurait raccompagné «quelques jolies filles chez elle» au cours d’une opération « Nez Rouge », il y a encore une douzaine de jours. Egalement exhibée sur la page, une photo d’un « sex friend » du pervers, avec laquelle il se vante d’avoir pratiqué des jeux SM, avant sa relation avec Marie.

«24 Heures» précise qu’en 2012, la Fondation vaudoise de probation avait signalé des comportements inquiétants du criminel sur le Web. Sans que cela ne suffise, une fois de plus, à empêcher la tragédie… (Le Matin)

(Créé: 17.05.2013, 10h36)

Sondage

Amener un chien en classe, est-ce un bien pour les élèves?




Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons