ACCUEIL 25.10.2014 Mis à jour à 17h58

Des squatters évacués à Nyon

Vaud

Samedi après-midi, à Nyon, sur la route de l'Etraz, plusieurs squatters ont été évacués après avoir installé un campement au bord de la rivière.

Par LeMatin.ch. Mis à jour le 04.05.2013 2 Commentaires
Route de l'Etraz, à Nyon.

Route de l'Etraz, à Nyon.
Image: DR

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Samedi après-midi, vers 13 h 00, un témoin avisait la Police communale à Nyon de va-et-vient suspects au creux de la route de l'Etraz, au bord de la rivière. Une patrouille de police a constaté que des squatters avaient installé un campement dans la forêt. Des tentes, une génératrice, un dispositif d'amenée d'eau, un lavabo et des palettes en bois se trouvaient à cet endroit. Après une première tentative d'évacuation soldée par des jets de pierre et de bouteilles, plusieurs patrouilles de la Gendarmerie ont fait évacuer les lieux. Cinq personnes ont été interpellées et différentes investigations sont en cours. (Le Matin)

Créé: 04.05.2013, 18h58

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

2 Commentaires

Jean-François Chappuis

05.05.2013, 14:16 Heures
Signaler un abus 21 Recommandation 8

Avant d'évacuer des "squatters" d'un campement au bord d'une rivière, dont le logement n'est pas à la charge de l'Etat! Les services de l'ordre feraient mieux de reconduire d'où ils viennent tous ceux qui sont chez nous pour voler, agresser, dealer et troubler l'ordre public au frais du contribuable! C'est pas possible les pauvres demandeurs d'asiles "sans papiers" personne les veut les reprendre! Répondre