ACCUEIL 30.10.2014 Mis à jour à 17h32

Elle découvre la bigamie de son époux via Facebook

True Lies

Mariée depuis 25 ans, une Anglaise a appris que son homme avait convolé, en noces pas si justes que ça, avec une autre femme.

Mis à jour le 16.08.2012 1 Commentaire

Partager & Commenter

Un mari qui trompe sa femme, ce n’est pas exactement ce qu’on peut appeler un fait divers époustouflant. En revanche, quand le coureur de jupons en question cumule deux mariages, ça devient tout de suite plus exotique. Ancien agent de police reconverti dans le privé, Martin Curran, la cinquantaine, a réussi à gérer cette double vie durant douze mois, rapporte le Daily Mail.

C’est lorsque sa femme - la première donc - a découvert une image de son mâle en train de s’unir en bonne et due forme avec une nouvelle dulcinée que les choses se sont envenimées. Nullement désarçonné, l’ex flic a raconté à sa femme qu’une ancienne petite copine le harcelait et avait posté un «fake». Une explication qui n’a tenu qu’un temps puisque, au terme de sa propre enquête, la femme a eu la confirmation que le cliché n’avait pas été trafiqué.

Le quinqua avait déjà trompé son épouse à plusieurs reprises depuis leur mariage, à tel point que son couple avait éclaté en 2006. «Nous étions séparés et vivions chacun de notre côté, mais nous étions encore mariés et nous couchions encore ensemble», explique Lisa Curran, 45 ans.

Condamné pour bigamie, Martin Curran a échappé à la peine maximale concernant ce délit et s’en est sorti avec 250 heures de travail d’intérêt public. Sa reconnaissance des faits lui a évité des années de prison.

Créé: 16.08.2012, 17h07

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

1 Commentaire

Denis Vonnez

16.08.2012, 18:38 Heures
Signaler un abus 1 Recommandation 0

UN des avantages de Face de Bouc Répondre



Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne