ACCUEIL 24.7.2016 Mis à jour à 00h35

Elle frappe son bébé puis le met dans le lave-linge

France

L'enfant de 22 mois a été emmené à l'hôpital alors qu'il était déjà décédé. La mère a reconnu les faits.

Mis à jour le 28.02.2016 10 Commentaires
La mère de la victime a été arrêtée.

La mère de la victime a été arrêtée.

Articles en relation

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

La femme de 27 ans mise en examen pour homicide volontaire sur son bébé de 22 mois et écrouée jeudi en Seine-Saint-Denis a reconnu avoir mis son enfant dans la machine à laver, a-t-on appris dimanche de source policière.

Pendant sa garde à vue, «elle a dit qu'elle avait mis son fils vivant dans la machine, avant de la mettre en marche. Mais le bébé n'est pas mort asphyxié ou noyé, il est décédé des suites de coups», a précisé cette source, confirmant une information du Parisien.

La jeune femme a même raconté aux policiers avoir dévêtu l'enfant, prénommé Haroun, avant de le mettre dans la machine, puis l'avoir rhabillé ensuite, «sans expliquer pourquoi».

Elle dit «avoir fait une crise»

Mardi après-midi, le père avait emmené le corps de son fils, sans vie, aux urgences d'une clinique du Blanc-Mesnil, ville voisine du domicile familial, situé à Drancy. Le corps de l'enfant «présentait de nombreuses ecchymoses», «au corps et au visage», selon la police.

Le père avait découvert le corps de son bébé en rentrant chez lui. Sa compagne lui avait alors expliqué «avoir fait une crise» et avoir frappé l'enfant.

Le couple avait été placé en garde à vue mardi en fin de journée. Jeudi soir, la jeune femme a été mise en examen pour homicide volontaire et incarcérée.

En septembre 2015, les parents du petit Bastien avaient été condamnés à 30 et 12 ans de prison par la cour d'assises de Melun pour le meurtre de leur fils âgé de trois et demi, tué dans un lave-linge. Ils seront rejugés en appel.

(afp/nxp)

Créé: 28.02.2016, 16h34

10

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

10 Commentaires

Gédéon Lebon

28.02.2016, 18:37 Heures

Le diable n'est pas seulement en enfer. Pauvre petit, retourne vers les anges, eux sauront te donner l'amour que tu mérites. Répondre


Chantal Meier

28.02.2016, 20:58 Heures

Pourquoi on juge encore des crimes pareilles, ils qui peuvent pas avoirs un enfant , il faudrait leur faire la même choses, je prie pour ce petites ange qui n'a pas profiter de la vie ???????????? Répondre



Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons