Dimanche 28 août 2016 | Dernière mise à jour 18:26

Canada Elle lui fait croire qu'elle attend des quintuplés

Une Québécoise a fait croire à son ami durant neuf mois qu'elle attendait cinq enfants. Il a découvert qu'elle n'avait jamais été enceinte!

Paul est effondré.

Paul est effondré. Image: Journal de Montréal

Une photo publiée sur Facebook au moment où l'homme croyait attendre quatre enfants.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Barbara et Paul avaient fait connaissance sur un site de rencontre en août dernier. En septembre, elle lui a annoncé qu’elle était enceinte. «On était tellement contents!» raconte Paul, 35 ans, au Journal de Montréal.

Au fil des semaines, elle lui apprend qu’ils auront des jumeaux, puis des triplés, puis des quadruplés, et finalement des quintuplés, explique-t-il. La femme de 37 ans, qui prétendait travailler dans un hôpital, s’arrangeait toujours pour aller seule à ses échographies et autres rendez-vous.

Mardi, Paul a emmené sa conjointe à l’hôpital, où il a découvert qu'il n’y avait pas de dossier à son nom. «Les médecins m’ont expliqué qu’elle faisait une grossesse fantôme», explique Paul au «Journal de Montréal», ajoutant qu'elle avait été gardée sous observation en psychiatrie.

Il ne serait pas le premier à être tombé dans le piège, précise le journal. Un ex-conjoint a confié «l’avoir cru dur comme fer» lorsqu’elle lui a fait croire qu’elle était enceinte de jumeaux, en 2011. (Le Matin)

(Créé: 20.03.2014, 15h06)

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.