Jeudi 8 décembre 2016 | Dernière mise à jour 06:25

Cambriolages En quelques mois, un jeune commet 42 vols par effraction

L'interpellation d'un Valaisan de 24 ans a permis d'élucider plus de 40 vols perpétrés dans le canton.

Une des portes défoncées par le voleur.

Une des portes défoncées par le voleur. Image: Police valaisanne

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le malfrat forçait les portes ou brisait les vitres de cafés, de restaurants et d'hôtels. Il dérobait principalement de l'argent et des cigarettes, voire des boissons. Son butin est estimé à 24'000 francs environ pour 42 cambriolages, perpétrés entre l’été et l’automne 2011. Les dommages s'élèvent à plusieurs dizaines de milliers de francs. « C’est un récidiviste connu de nos services», précise Vincent Favre, de la Police cantonale. Il ajoute que l'activité criminelle du jeune homme constituait son gagne-pain.

L'homme a été placé en détention provisoire par le Ministère public du Bas-Valais. Il a été arrêté à la fin de l’année 2011. Il a sévi à Sion, Champéry, Val-d'Illiez, Salvan, Les Marécottes, la Tzoumaz, Ovronnaz, Zinal et Chippis. (Le Matin)

(Créé: 17.01.2012, 11h24)

Sondage

Seriez-vous tenté par un smartphone low cost à moins de 100 francs?



Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.