Dimanche 23 avril 2017 | Dernière mise à jour 13:45

Allemagne Exorcisme mortel: 6 ans de prison

Quatre membres d'une même famille dont trois jeunes sont condamnés pour la mort d'une parente, lors d'un rituel.

Un avocats cache le visage de l'un des condamnés lors du procès, à Francfort en Allemagne. Une femme de 44 ans a été condamnée à 6 ans de prison pour la mort de sa cousine, asphyxiée et battue lors d'une tentative d'exorcisme. (Image - 20 février 2017)

Un avocats cache le visage de l'un des condamnés lors du procès, à Francfort en Allemagne. Une femme de 44 ans a été condamnée à 6 ans de prison pour la mort de sa cousine, asphyxiée et battue lors d'une tentative d'exorcisme. (Image - 20 février 2017) Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Une Sud-Coréenne de 44 ans a été condamnée lundi en Allemagne à six ans de prison pour la mort de sa cousine lors d'un rituel d'exorcisme réalisé en famille en 2015. La victime de 41 ans avait été frappée et étouffée pendant deux heures, selon l'agence allemande DPA.

Le tribunal de Francfort a qualifié «d'événement tragique» son martyre, qui a eu lieu le 5 décembre 2015, dans une chambre d'hôtel.

Plus sévère, le parquet avait réclamé vendredi huit ans de prison pour «coups mortels» contre la principale suspecte, accusée de s'être «arrogée un droit de vie ou de mort» sur sa cousine. Selon l'accusation, elle a «joué un rôle décisif dans la séance d'exorcisme et a fini par introduire un linge et un cintre dans la bouche de la victime», préalablement jetée au sol, attachée au lit et battue.

Enfants aussi condamnés

Le tribunal a prononcé des peines d'un an et demi à deux ans de prison avec sursis contre le fils et la fille de la principale accusée, âgés respectivement de 22 et 19 ans, ainsi que contre le fils de la victime et l'un de ses cousins, tous deux âgés de 16 ans.

Alors qu'ils se trouvaient tous les six dans une chambre d'hôtel de Francfort, au milieu de la nuit, la victime a commencé à parler seule et à se porter des coups. La jugeant «possédée par des démons», le reste du groupe a décidé de l'exorciser pour «faire sortir le diable», selon l'accusation.

Longuement frappée et étouffée avec un linge, elle a succombé à l'asphyxie après avoir enduré une «pression massive sur la poitrine» et des «blessures infligées au cou», a précisé la même source. «Je n'ai jamais vu cela avant», avait déclaré la procureure après leur arrestation. (ats/nxp)

Créé: 21.02.2017, 01h03


Sondage

L'attaque des Champs-Elysées va-t-elle influencer le vote à la présidentielle?




S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne