ACCUEIL 1.10.2014 Mis à jour à 01h10

Heverlee: des dessins pour les victimes et leur famille

Drame de la route à Sierre

À Heverlee, l’une des deux communes d’où sont issues les victimes de l’accident de car de Sierre, les barrages viennent d’être levés devant l’école Sint-Lambertus. Durant la matinée, les enfants présents ont réalisés des dessins pour soutenir camarades, victimes et familles.

Mis à jour le 14.03.2012

Image: Reuters

Les barrages tenaient à distance les dizaines de journalistes de médias nationaux et internationaux.

Les familles des victimes avaient été invitées à se rassembler dans l’école, avant de prendre le car vers Melsbroek pour embarquer à bord de deux avions mis à leur disposition par la Défense. Les cars sont arrivés vers 11 h, avant de repartir vers 11 h 45 avec les familles.

Durant la matinée, les enfants présents dans l’école ont réalisé, avec leurs instituteurs, de nombreux dessins à l’attention de leurs camarades victimes de l’accident. Des dessins qui leur seront envoyés, ou qui ont été apposés aux grilles de l’établissement.

L’école catholique a également reçu la visite du Primat de Belgique, Monseigneur Léonard. « Il n’y a pas de mots pour un tel drame », a expliqué ce dernier. Avant d’ajouter : « C’est très difficile pour les parents qui ne connaissent pas encore l’état de santé de leur enfant ».

Une fois les barrages levés, de nombreuses personnes ont commencé à déposer gerbes et bougies devant les portes de l’établissement.

Source: lavenir.net

Créé: 14.03.2012, 13h27

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Aucun commentaire pour le moment