Mercredi 7 décembre 2016 | Dernière mise à jour 15:17

Héroïque Il sauve un enfant au péril de sa vie

Une séquence diffusée sur Youtube montre un homme qui se jette sur la route pour attraper un garçon avant d'être percuté par une voiture.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L'incident se serait déroulé en Ukraine. L'internaute qui publie la vidéo affirme que l'homme, Ivan Pitukh, que l'on voit courir sur la route pour sauver ce garçon de 4 ans, n'a souffert que de blessures légères. L'enfant lui non plus n'a rien de grave. On peut supposer qu'il serait mort s'il avait été heurté à la tête par le pare-choc du véhicule...

«Je n'ai pas réfléchi aux conséquences sur le moment, j'ai simplement fait ce qu'il fallait. Je ne savais pas si je pourrais le sauver mais le laisser était impossible. Ce n'était pas la faute du conducteur, il n'a rien pu faire pour nous éviter», a expliqué le héros du jour. (Le Matin)

(Créé: 25.02.2016, 11h19)

Sondage

Seriez-vous tenté par un smartphone low cost à moins de 100 francs?



S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.