ACCUEIL 23.9.2014 Mis à jour à 16h17

Interpellation d'un dealer nigérian

Vevey (VD)

La police a saisi chez lui 230 g de cocaïne et plus de 30'000 francs.

Par Communiqué. Mis à jour le 11.01.2013 28 Commentaires
La cocaïne, l'argent et les téléphones saisis jeudi à Vevey.

La cocaïne, l'argent et les téléphones saisis jeudi à Vevey.
Image: Police cantonale vaudoise

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Jeudi 10 janvier, suite à diverses opérations d'investigation, la Police cantonale vaudoise a procédé à l'interpellation d'un trafiquant d'origine nigériane à Vevey. La perquisition effectuée à son domicile a permis la saisie d'environ 230 grammes de cocaïne, de 20'760 francs et de 8105 euros. Le procureur a demandé sa mise en détention provisoire.

Jeudi, dans le cadre leur mission STRADA, les inspecteurs de la division flagrants délits de la brigade des stupéfiants ont mené une action en rue dans le but d'interpeller des dealers à Vevey.

Après avoir observé une vente de drogue en rue entre un dealer et son client, les inspecteurs de la brigade des stupéfiants ont interpellé ces deux personnes. L'acheteur a reconnu avoir acquis 1 gramme de cocaïne pour 100 francs et avoir précédemment acheté plusieurs grammes à ce même individu. Suite à cette arrestation, les policiers ont mené une perquisition au domicile du suspect, sur ordre du procureur. Elle a permis la saisie au total d'environ 230 grammes de cocaïne conditionnés pour la vente et des coupures de billets, pour une valeur totale de 20'760 francs et 8105 euros, ainsi que divers téléphones portables, cartes SIM et un ordinateur portable.

Selon les premiers éléments de l’enquête, il ressort que le prévenu âgé de 29 ans a reconnu vendre de la cocaïne depuis 2006 à Lausanne et Vevey. Il a notamment acheté 700 grammes de cette substance depuis 2011, les 230 grammes retrouvés à son domicile formant le solde non encore vendu de cette dernière acquisition. Il a été placé en détention pour les besoins de la procédure pénale. Les investigations se poursuivent sous la direction du procureur de service qui a demandé sa mise en détention provisoire au Tribunal des mesures de contrainte. (Le Matin)

Créé: 11.01.2013, 16h06

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

28 Commentaires

Francois Diday

11.01.2013, 16:21 Heures
Signaler un abus 143 Recommandation 15

Bravo la police Et HOP avion retour maison Répondre


paul Watson

11.01.2013, 16:43 Heures
Signaler un abus 117 Recommandation 18

Pis il touchait le social en plus j imagine ........ mais au secoure Répondre



Sondage

Est-il raisonnable d'initier des jeunes aux parfums du vin dans le cadre scolaire?





Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne