Samedi 1 octobre 2016 | Dernière mise à jour 17:15

Vevey (VD) Interpellation d'un dealer nigérian

La police a saisi chez lui 230 g de cocaïne et plus de 30'000 francs.

La cocaïne, l'argent et les téléphones saisis jeudi à Vevey.

La cocaïne, l'argent et les téléphones saisis jeudi à Vevey. Image: Police cantonale vaudoise

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Jeudi 10 janvier, suite à diverses opérations d'investigation, la Police cantonale vaudoise a procédé à l'interpellation d'un trafiquant d'origine nigériane à Vevey. La perquisition effectuée à son domicile a permis la saisie d'environ 230 grammes de cocaïne, de 20'760 francs et de 8105 euros. Le procureur a demandé sa mise en détention provisoire.

Jeudi, dans le cadre leur mission STRADA, les inspecteurs de la division flagrants délits de la brigade des stupéfiants ont mené une action en rue dans le but d'interpeller des dealers à Vevey.

Après avoir observé une vente de drogue en rue entre un dealer et son client, les inspecteurs de la brigade des stupéfiants ont interpellé ces deux personnes. L'acheteur a reconnu avoir acquis 1 gramme de cocaïne pour 100 francs et avoir précédemment acheté plusieurs grammes à ce même individu. Suite à cette arrestation, les policiers ont mené une perquisition au domicile du suspect, sur ordre du procureur. Elle a permis la saisie au total d'environ 230 grammes de cocaïne conditionnés pour la vente et des coupures de billets, pour une valeur totale de 20'760 francs et 8105 euros, ainsi que divers téléphones portables, cartes SIM et un ordinateur portable.

Selon les premiers éléments de l’enquête, il ressort que le prévenu âgé de 29 ans a reconnu vendre de la cocaïne depuis 2006 à Lausanne et Vevey. Il a notamment acheté 700 grammes de cette substance depuis 2011, les 230 grammes retrouvés à son domicile formant le solde non encore vendu de cette dernière acquisition. Il a été placé en détention pour les besoins de la procédure pénale. Les investigations se poursuivent sous la direction du procureur de service qui a demandé sa mise en détention provisoire au Tribunal des mesures de contrainte. (Le Matin)

(Créé: 11.01.2013, 16h06)

Sondage

Faut-il introduire la préférence indigène lors des embauches?




Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.