Mardi 30 août 2016 | Dernière mise à jour 14:49

Justice «C'est incompréhensible»

Lolita Morena est sous le choc de l'arrestation de Dominique Warluzel, pour tentative de meurtre et mise en danger de la vie d'autrui.

Lolita Morena qui connaît Dominique Warluzel depuis plus de trente ans, est sous le coup.

Lolita Morena qui connaît Dominique Warluzel depuis plus de trente ans, est sous le coup. Image: Laurent Crottet/Le Matin

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Lolita Morena qui connaît Dominique Warluzel depuis plus de trente ans, est sous le coup: «Je ne peux pas imaginer qu'il puisse avoir tiré sur quelqu'un. Il m'a téléphoné le jour où cela est arrivé mais je n'ai pas répondu, ne sachant pas où était mon téléphone. Après, je n'ai plus pu le joindre…»

L'ancienne compagne de Warluzel qui est restée une fidèle amie tout au long de ces années, dans les bons comme les mauvais moments, est choquée par le fait qu'il ait pu avoir une arme en ce moment. «Béatrice Barton pourrait vous le dire, nous avons tout fait pour qu'il n'en n'ait pas une près de lui. Je ne sais pas comment il a obtenu cette arme. Mais dans son état physique et psychologique, c'est incompréhensible.»

Selon la «Tribune de Genève», le différend entre Dominique Warluzel et son aide-soignante porterait sur 2600 francs.

«C’est un désespéré»

Le célèbre pénaliste et Bâtonnier Marc Bonnant, qui a vu Dominique Warluzel ce matin, s'est constitué avec le Bâtonnier Pascal Maurer dans ce dossier. Pour Me Bonnant, il est évident que Dominique Warluzel a tiré pour intimider et non pas pour atteindre cette personne. «Une sorte de "Foutez-moi la paix" sonore», pour reprendre les termes de Me Marc Bonnant.

«Dominique est très altéré dans sa santé physique et psychique. Il est profondément malade et intoxiqué par les médicaments, c'est un désespéré. » (Le Matin)

(Créé: 05.01.2016, 10h13)

Sondage

Indiquer la présence d'un radar sur les réseaux sociaux est-il acceptable?




Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.