Lundi 26 septembre 2016 | Dernière mise à jour 20:48

Genève La police fait tout pour qu'ils attrapent leur avion

Victimes d'un vol en ville, des voyageurs sont conduits en voiture de patrouille à l'aéroport. Joli geste.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Ces touristes se souviendront en bien de la police genevoise. Dimanche dernier, un couple en partance pour l'étranger a eu la désagréable surprise de constater que ses deux valises avaient été dérobées entre Cornavin et l'aéroport. Il a immédiatement fait appel au 117 et a pu fournir les détails aux agents du poste de police de la gare.

Grâce à la vidéosurveillance, les agents ont pu obtenir des images de l'auteur du vol ainsi que le trajet qu'il avait emprunté. Il a été interpellé peu après, dans la zone piétonne du Mont-Blanc, traînant derrière lui les deux valises.

Le couple de voyageurs a tout de suite récupéré ses bagages qui n'avaient pas été ouverts. Craignant toutefois de rater son avion, il a eu la bonne surprise d'être conduit par les policiers devant l'aérogare et est parvenu à prendre son vol. (Le Matin)

(Créé: 02.02.2016, 07h40)

Sondage

La nouvelle hausse annoncée de l'assurance-maladie vous ferait-elle pencher pour la création d'une caisse unique?





Sondage

Que pensez-vous des places de cinéma numérotées comme au théâtre?





Sondage

Pensez-vous qu'Hillary Clinton soit encore en mesure de battre Donald Trump?




Sondage

Vous sentez-vous floué par les mesures eurocompatibles du Conseil national sur l'immigration?




Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.