Mercredi 24 août 2016 | Dernière mise à jour 08:07

Sion La police ne croit pas à une provocation

Une photo montrant trois supporters debout sur une voiture de police fait le buzz, depuis mercredi. Pour le commissaire de Sion, le comportement «ne se voulait pas provocant».

Prise à l’issue du match Algérie-Arménie au stade valaisan de Tourbillon samedi dernier, la photo fait le buzz depuis deux jours sur les réseaux sociaux.

Prise à l’issue du match Algérie-Arménie au stade valaisan de Tourbillon samedi dernier, la photo fait le buzz depuis deux jours sur les réseaux sociaux. Image: Twitter

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Trois supporters algériens, debout sur le capot d’une voiture de la police municipale de Sion, pendant que des agents sont occupés à gérer la circulation. La scène, digne des banlieues de Marseille, s’est déroulée samedi soir aux abords du stade valaisan de Tourbillon, après la victoire de l’Algérie contre l’Arménie 3 buts à 1 (match de gala).

«Ce n’est pas le comportement le plus intelligent, mais il ne constitue pas une infraction pénale, dès lors qu’il n’y a pas eu de dégât au véhicule», explique le commissaire Bernard Sermier, qui a renoncé à déposer plainte. «De plus, les supporters étant de nationalité étrangère, leur identification serait compliquée. Nous n’allons pas perdre davantage de temps sur cette affaire.»

A ses yeux, l’attitude des supporters était bon enfant, «à l’image du match». «Je ne pense pas qu’ils se voulaient provocants à l’encontre de la police. Cette photo nous a plutôt fait sourire.»

Le commentaire joint à la photo, massivement échangée sur les réseaux sociaux depuis deux jours, est pourtant sans équivoque: «La Suisse nous appartient.» (Le Matin)

(Créé: 06.06.2014, 16h59)

Sondage

Les robots facteurs de La Poste sont-ils une bonne solution?




Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.