ACCUEIL 31.7.2014 Mis à jour à 19h16

La tueuse au visage d'ange fascine l'Autriche

Justice

Le procès d’une Espagnole accusée d’avoir tué puis découpé en morceaux deux hommes a débuté lundi à Vienne, suscitant un grand intérêt médiatique en Autriche.

Mis à jour le 19.11.2012 35 Commentaires
L'accusée aurait découpé les corps à l’aide d’une tronçonneuse.

L'accusée aurait découpé les corps à l’aide d’une tronçonneuse.
Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Goidsargi Estibaliz Carranza Zabala, surnommée «Esti» ou «la tueuse au visage d’ange» par la presse populaire, risque l’emprisonnement à vie dans un établissement psychiatrique pour avoir abattu son mari en 2008 puis son petit ami deux ans plus tard.

Elle aurait ensuite découpé les corps à l’aide d’une tronçonneuse, puis les aurait coulés dans du béton dans des bacs à gâcher. Ces récipients ont été retrouvés en juin 2011 par hasard lors de travaux de rénovation dans une cave de l’immeuble où elle tenait un commerce de crèmes glacées.

La jeune femme de 34 ans, qui possède la double nationalité espagnole et mexicaine, s’était enfuie après la macabre découverte, avant d’être retrouvée puis arrêtée en Italie où elle a avoué ses deux meurtres. A son arrestation, elle était enceinte de deux mois d’un autre homme, avec qui elle s’est mariée en prison en mars de cette année. Le bébé, né en janvier, lui a immédiatement été retiré et vivrait avec les parents de la jeune femme à Barcelone, selon la presse.

Le rapport psychiatrique commandé par la Cour décrit Carranza comme «mentalement anormale», estimant qu’elle représente un danger pour son entourage et agit «comme une princesse (...) qui veut être sauvée par un homme». «Une partie de mon cerveau est rouge. Quand elle se met en marche, je ne peux rien y faire», aurait déclaré la jeune femme, citée récemment par le quotidien «Kurier».

Le verdict pourrait être rendu jeudi.

Créé: 19.11.2012, 11h14

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

35 Commentaires

Christelle Chen

19.11.2012, 11:37 Heures
Signaler un abus 76 Recommandation 30

Faut l'envoyer ici, on lui donnerait des cours de réinsertion sociale et le permis C après 5 ans. Répondre


Beno Danel

19.11.2012, 11:40 Heures
Signaler un abus 37 Recommandation 4

"Visage d'ange" faut rien exagérer, je vois une femme au visage assez quelconque... Répondre



Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne