ACCUEIL 24.4.2014 Mis à jour à 01h10

Le jeune braqueur est un malade

Genève

Le mineur de 17 ans qui a attaqué une pharmacie à Genève et carjacké une voiture souffre de troubles psychologiques.

Par Dti. Mis à jour le 11.07.2012 32 Commentaires
Le braquage s'est conclu par un accident spectaculaire.

Le braquage s'est conclu par un accident spectaculaire.

Articles en relation

Partager & Commenter

Suite au braquage d’une pharmacie et au car-jacking qui se sont déroulés mardi dans le quartier de la Jonction à Genève, les langues se délient peu à peu. On sait maintenant que l’auteur n’était ni un toxicomane, ni un dealer. Ce mineur de 17 ans, Suisse naturalisé, était connu des services de police. Il souffrirait depuis des années de troubles psychologiques et se montrerait facilement violent. Le jeune homme est médicalement suivi et a effectué divers séjours dans des établissements spécialisés. Selon nos informations, il aurait toutefois fugué à plusieurs reprises, ne supportant pas l’autorité.

Toujours à l'hôpital

Après le braquage de la pharmacie et avant de prendre en otage une famille, il avait tenté de monter dans le bus, comme l’indique la «Tribune de Genève» dans son édition de mercredi. Mais comme il menaçait le chauffeur avec son arme (qui se révélera factice), celui-ci est parvenu à fermer les portes du véhicule avant que l’adolescent n’y pénètre.

Mardi en fin de journée, des proches du jeune homme étaient entendus par la police afin de tenter de mieux comprendre ses agissements. Blessé par balles au ventre, le braqueur était toujours à l’hôpital mercredi. (Le Matin)

Créé: 11.07.2012, 10h57

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

32 Commentaires

Muster Paul

11.07.2012, 11:26 Heures
Signaler un abus 30 Recommandation 0

selon la loi et la jurisprudence une arme factice utilisée pour faire croire à une arme est considérée comme une arme.. rien à rajouter... c'est impossible à reconnaitre, même tout près... Répondre


pascale thibaud

11.07.2012, 11:49 Heures
Signaler un abus 23 Recommandation 0

C'est Mme Steinemann qui doit être contente.... "un suisse naturalisé" Bref celon cette dame un suisse de deuxième catégorie... Répondre



Buzz

Supplément partenaire

Sondage

Faut-il réglementer le ski hors-piste?