Samedi 25 mars 2017 | Dernière mise à jour 02:06

Record Les prisonniers dorment par terre

Prévue à la base pour 376 détenus, la prison de Champ-Dollon a enregistré 728 détenus mercredi.

La surpopulation carcérale atteint des sommets dans les cellules de Champ-Dollon.

La surpopulation carcérale atteint des sommets dans les cellules de Champ-Dollon. Image: Salvatore Di Nolfi/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Nouveau record à Champ-Dollon avec 728 détenus. Selon la Tribune de Genève, 26 détenus ont dû dormir sur des matelas posés à même le sol dans la nuit de mercredi à jeudi. La direction de l’établissement a calculé le nombre maximum de pensionnaires qu’elle pouvait accueillir: 969 et pas un de plus.

Selon les calculs de notre confrère de la Tribune de Genève, entre les entrées et les sorties, il y a chaque jour deux détenus de plus à Champ-Dollon. A ce rythme-là, l’établissement pourrait atteindre l’extrême limite fixée par la direction dans environ trois mois… (Le Matin)

Créé: 14.12.2012, 09h28


Sondage

Vous rendrez-vous à la prochaine Fête des Vignerons, en 2019, à Vevey?




S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters