ACCUEIL 25.10.2014 Mis à jour à 20h04

«Les voleurs se croient tout permis !»

Vol de fourrures

La nuit dernière, à 3h55, des voleurs ont cambriolé un magasin de fourrures de Lausanne et se sont enfuis avec des vestes et des manteaux pour une valeur de plusieurs dizaines de milliers de francs.

Par Laurent Grabet. Mis à jour le 01.02.2012 63 Commentaires
Le fourreur Giuseppe De Paola dans son magasin de l'Avenue du Théâtre à Lausanne

Le fourreur Giuseppe De Paola dans son magasin de l'Avenue du Théâtre à Lausanne

Mots-clés

«Est-ce que c'est le froid qui les a motivés à voler mes fourrures? Je ne sais pas. Mais les voleurs se croient vraiment tout permis de nos jours. La loi ne les sanctionne pas assez!» s'indigne Giuseppe De Paola.

Le fourreur lausannois a eu un réveil difficile. A 3h55, la nuit dernière, l'alarme de son magasin de l’avenue du théâtre 7 a sonné et l’homme en a été prévenu illico par la centrale d’alarme à son domicile de Préverenges (VD). Des malfrats étaient en train de dévaliser sa boutique. Ils ont emporté une soixantaine de manteaux et de vestes en vison, en mouton retourné, en zibeline et en astrakan. Le prix de vente de ces pièces varie de 900 fr. et plus de 46'000 fr pour la plus onéreuse. Le montant total du vol s'élèverait donc à plusieurs dizaines de milliers de francs. Heureusement pour lui, le commerçant est assuré.

«Ces pièces vont très certainement se retrouver bradées au marché noir dans les pays de l’est», déplore le créateur de 62 ans dont la porte a été défoncée par des outils dérobés sur un chantier voisin.

Pour mémoire, Giuseppe De Paola avait déjà été victime d'un cambriolage voici trois ans. Une trentaine de pièces en fourrure avaient alors été dérobées. Elles avaient été retrouvées peu après par la police dans une voiture abandonnée à proximité du magasin.

(Le Matin)

Créé: 01.02.2012, 12h50

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

63 Commentaires

fifi brindacier

01.02.2012, 14:05 Heures
Signaler un abus 26 Recommandation 1

chacun son tour ....vous avez bien volé leurs peau;) Répondre


Isabelle Freymond

01.02.2012, 13:10 Heures
Signaler un abus 15 Recommandation 0

A force que tout augmente sauf les revenus, ce genre de larcins deviendra de plus en plus courant. Il ne faut pas s'étonner lorsque seule 1% de la population profite du 99% des richesses. Je ne cautionne pas, mais le comprend largement. Sans parler du froid qu'il fait ces jours. Malhonnête, mais au chaud!! Répondre