ACCUEIL 24.7.2014 Mis à jour à 20h51

Mini flashmob à l’Université

Lausanne

Une dizaine de jeunes ont simulé leur mort dans le secteur des hautes écoles.

Par Pom/Bpi. Mis à jour le 09.05.2012 16 Commentaires

Image: Benjamin Pillard

Selon l’organisatrice, l’événement se veut une démonstration de solidarité avec les étudiants de l’Université d’Alep, victimes la semaine dernière d’un raid policier meurtrier, d’après les opposants au régime de Bachar el-Assad. La manifestation, programmée à la pause de midi à l’EPFL et à l’UNIL, ne fait pas l’objet d’autorisation de l’administration, simplement car aucune n'a été demandée.

La mise en scène se veut «soft», sans effusion de faux sang et menée en plein air.

(Le Matin)

Créé: 09.05.2012, 12h21

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

16 Commentaires

pascal t.

09.05.2012, 13:06 Heures
Signaler un abus 15 Recommandation 0

pitoyable, une dizaine de personnes complètment a la masse et on fait un article....heureusement que le ridicule ne tue pas, ils ne se releveraient pas....Ils vont être pris au sérieux en Syrie, ca va leur faire de l'effet cette mascarade avec 10 personnes, Répondre


Syrie Jaune

09.05.2012, 13:51 Heures
Signaler un abus 7 Recommandation 0

Ridicule. Pas d'autres mots. Mais s'ils compatissent autant, qu'ils prennent l'avion et qu'ils aillent les aider sur place. Mais faut pas rêver... Répondre