ACCUEIL 28.6.2016 Mis à jour à 17h00

Un Chinois plaide coupable d'espionnage industriel

Etats-Unis

C'est la seconde affaire de vol de secret industriel en quelques jours.

Mis à jour le 28.01.2016 3 Commentaires

Mots-clés

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Tout cela pour du maïs OGM ! Un ressortissant chinois a plaidé coupable d'avoir tenté de dérober des secrets commerciaux auprès des entreprises de biotechnologies DuPont Pioneer et Monsanto pour les transférer en Chine, a indiqué mercredi le département américain de la Justice.

Selon le communiqué, Mo Hailong, 46 ans, a reconnu, dans le cadre d'un accord avec la justice américaine, sa culpabilité et le fait qu'il avait essayé de transférer en Chine des graines de maïs qui étaient cultivées dans des champs dans l'Etat de l'Iowa (centre).

Mo Hailong travaillait pour une entreprise chinoise, Dabeinong Technology Group Company, possédant une filiale qui travaillait également dans le secteur du maïs génétiquement modifié. Il disposait d'un visa pour résider aux Etats-Unis.

Sa peine sera prononcée à une date ultérieure qui n'a pas été indiquée.

Second cas

C'est le second cas d'espionnage industriel impliquant des ressortissants chinois résidant aux Etats-Unis révélé en quelques jours.

Cinq personnes avaient été inculpées la semaine dernière par un juge de Pennsylvanie (est) pour avoir tenté de dérober des secrets commerciaux au groupe pharmaceutique britannique GlaxoSmithKline (GSK).

Ils avaient tenté de voler des secrets commerciaux sur les travaux du groupe dans le secteur de la biopharmacie et notamment dans les produits pour traiter le cancer et autres maladies graves.

Trois des inculpés, Yu Xue, Tao Li et Yan Mei, avaient formé une entreprise en Chine appelée Renopharma dans le but de revendre les secrets commerciaux dérobés. Deux autres personnes, dont la soeur jumelle de Yu Xue, Tian Xue, servaient de prête-noms. (afp/nxp)

Créé: 28.01.2016, 02h06

3

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

3 Commentaires

Jean-François Chappuis

28.01.2016, 10:52 Heures

C'est le sommet du blues est-ce que vous connaissez un industriel chinois qui vient chez nous que pour conclure des contrats? L'intention prioritaire c'est de pouvoir piquer la technologie à moyen terme. Combien de PME qui ont délocaliser leur production en Chine en ont fait les frais? Leur nombre est incalculable, c'est pour cette raison que des industriels essaient de refaire le chemin inverse! Répondre


Yves bernard

28.01.2016, 22:20 Heures

Le criminel il veut continuer à empoisonner le sol de son pays avec ces poisons américains!!! Répondre



Sondage

Faire ses courses sans supermarché, cela vous tente?




Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons