Lundi 24 juillet 2017 | Dernière mise à jour 22:11

Boston (États-Unis) Un accident impressionnant dans le métro

Une maman portant son fils de quatre ans est tombée sur les rails. De bons samaritains les ont sauvés.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un drame a été évité de justesse mercredi dernier. A l’origine de la chute de la maman, une étourderie. La femme de 37 ans n’a pas vu que la rame qu’elle croyait atteindre était en fait situé de l’autre côté des voies.

Heureusement pour elle, deux témoins ont immédiatement sauté sur la voie pour la tirer de là, ainsi que son petit. Ils ont eu la chance de ne pas croiser de train. Autre coup de pouce du destin, personne n’a touché le troisième rail, électrifié.

L’un des «sauveurs», âgé de 30 ans, a déclaré au « Boston Herald » avoir agi par instinct. «Ce n’est pas une si grosse histoire. J’ai juste sauté, saisi l’enfant, puis je l’ai transmis à quelqu’un», a simplement relaté Kris, qui n’a pas souhaité faire connaître son nom complet.

La maman et son fils ont été emmenés à l’hôpital, mais ne souffrent pas de blessures importantes. (Le Matin)

Créé: 28.08.2012, 11h04


Sondage

Prenez-vous vos vacances d'été de préférence en juillet ou en août?




Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne


Sondage

Etes-vous prêt à faire des cadeaux à une régie pour obtenir un appartement?




Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.