Mercredi 28 septembre 2016 | Dernière mise à jour 01:10

Ohio (États-Unis) Un alligator mord son dresseur

Spectaculaire accident lors d’une démonstration animalière, jeudi dernier.

Mots-clés

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Pour les besoins de son show, le dresseur Daniel Beck avait d’abord passé plusieurs fois son bras dans la gueule de l’animal, sans que ce dernier ne l’attaque. Mais les choses ont mal tourné lorsqu’il a tenté de montrer comment attraper un animal de ce type dans une pataugeoire.

Passablement agité, l’alligator a profité d’une glissade Daniel Beck pour le mordre au bras. La scène a suscité la stupéfaction dans le public et a poussé son collègue à lui prêter main forte. Finalement libérée, la victime a rapidement pris la poudre d’escampette. De nombreux points de sutures ont été nécessaires pour refermer sa blessure.

Il a pris l’entière responsabilité des événements et a déclaré que l’alligator ne risquait rien. Le spectacle a depuis été supprimé. (Le Matin)

(Créé: 13.08.2012, 13h15)

Sondage

La retraite à 67 ans est-elle envisageable?





Sondage

Que pensez-vous des places de cinéma numérotées comme au théâtre?





Sondage

Pensez-vous qu'Hillary Clinton soit encore en mesure de battre Donald Trump?




Sondage

Vous sentez-vous floué par les mesures eurocompatibles du Conseil national sur l'immigration?




Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.