Vendredi 9 décembre 2016 | Dernière mise à jour 04:34

Canton de Berne Un homme tombe depuis un pont sur l'autoroute

Un homme tombé sur l'A8 hier soir à Interlaken est décédé après avoir été heurté par une voiture.

L'homme est tombé depuis le pont de la Wagnerenstrasse.

L'homme est tombé depuis le pont de la Wagnerenstrasse. Image: Google Street View

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Lundi 22 février 2016, vers 19h45, la police cantonale bernoise a été informée qu'un homme venait de tomber depuis un pont sur l'autoroute A8 peu avant le Rugentunelle à Matten bei Interlaken. Etendu au sol, l'homme a par la suite été heurté par une voiture. Il a succombé à ses graves blessures sur les lieux de l'accident.

Selon les premiers éléments de l'enquête, l'homme se trouvait seul au moment des faits. De plus amples investigations sont en cours afin de définir les circonstances exactes des événements.

L'autoroute A8 entre Interlaken et Wilderswil a été fermée à la circulation durant plusieurs heures afin de permettre aux secours d'intervenir. Une déviation a été mise en place par le corps des sapeurs-pompiers Bödeli. (Le Matin)

(Créé: 23.02.2016, 11h36)

Sondage

Donnez-vous volontiers à des organismes caritatifs?






Sondage

Seriez-vous tenté par un smartphone low cost à moins de 100 francs?



S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER
Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters

Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.