ACCUEIL 26.11.2014 Mis à jour à 00h02

Un trio de voleurs arrêté après trois jours de filature

Genève

Repérés depuis mardi, un homme et deux femmes ont été appréhendés jeudi.

Par Communiqué. Mis à jour le 25.01.2013 8 Commentaires
Le trio opérait dans les trams genevois (ici place Bel-Air).

Le trio opérait dans les trams genevois (ici place Bel-Air).
Image: Martial Trezzini/Keystone

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Une femme, née en 1981 et deux hommes nés en 1989 et 1981, originaires de Roumanie, domiciliés en Roumanie, ont été appréhendés pour tentative de vol.

Mardi 22 janvier en début d'après-midi, une patrouille de la BAC a repéré un couple suspect dans un tram n° 14 qui circulait de la Place Bel-Air en direction de la Jonction. A cette occasion, une femme (identifiée ultérieurement comme étant la prévenue) s'est collée à une touriste et a manifestement réussi à ouvrir le sac à dos que cette dernière portait sur ses épaules, pendant que son complice (identifié ultérieurement comme étant le premier prévenu) faisait "écran" et accessoirement le guet. Le vol n'a pas pu être concrétisé dans la mesure où une tierce personne a dit à la future victime de faire attention à ses bagages. Au terme de cette tentative, le couple a rapidement disparu dans la foule et n'a pas pu être pris en filature, voire appréhendé.

Le mercredi 23 janvier, toujours en début d'après-midi, le couple incriminé a été furtivement aperçu dans les rues Basses, en compagnie d'un troisième individu (identifié ultérieurement comme étant le second prévenu). Une fois de plus, la méfiance du trio et la foule de piétons n'a pas permis de les suivre.

Jeudi 24 janvier 2012 vers 17h00, la BAC a repéré le trio dans un tram 12, transitant par le Rond-Point de Rive en direction des Rues Basses. Une surveillance a été mise en place sur le trio incriminé. Lors de la filature, durant plus d'une heure, les agents ont pu remarquer que les intéressés étaient particulièrement méfiants. En effet, ils se retournaient fréquemment, tout en se déplaçant parfois les trois ensemble ou en mettant volontairement, et sans raison objective, de la distance entre eux. De plus, les deux hommes permutaient aux côtés de la femme, comme pour laisser penser qu'ils étaient alternativement en "couple" avec elle.

D'ailleurs, il est intéressant de relever que le trio a volontairement laissé passer un tram n° 15 au Rond- Point de Plainpalais, alors qu'il n'y pas d'autres lignes circulant à l'arrêt en question, afin de manifestement observer si une filature était mise en place. Relevons également que le premier prévenu portait, au moment de son interpellation, le béret que le second prévenu portait les jours précédents, visiblement pour modifier son apparence.

Lorsqu'il a été constaté que le trio se dirigeait dans en tram en direction de la France, il a été décidé de les appréhender, précisément à l'arrêt "Grange-Canal", à la route de Chêne et de les emmener au poste pour la suite de la procédure. Le trio a été contrôlé par informatique. Cette démarche a permis de déterminer que seule la prévenue est connue à Genève depuis décembre 2012, date de son arrestation pour vol en bande, en compagnie d'autres compatriotes.

Dans sa déclaration, la prévenue admet avoir suivi un groupe de touristes dans un tram le 22 janvier 2013 et avoir eu l'intention de commettre un vol, ayant remarqué qu'une des touristes avait son sac ouvert. Elle avoue ne pas avoir eu le temps d'agir, une tierce personne ayant dit à sa victime de faire attention. Elle prétend avoir agi seule. Par ailleurs, elle admet avoir été arrêtée pour une tentative de vol à la tire à Paris, il y a environ 4 mois.

Dans sa déclaration le premier prévenu reconnaît avoir participé à la tentative de vol commise par sa complice le 22 janvier 2013 au préjudice d'une touriste. Il admet avoir fait "écran" et/ou le guet pendant que sa complice agissait.

Quant au second prévenu, il conteste toute implication dans un quelconque vol ou autre activité criminelle, en prétendant être en vacances à Genève. Il est intéressant de relever que ce prévenu est relativement précis quant à son emploi du temps, mis à part pour le 22 janvier 2012, où il prétend avoir été trop alcoolisé le jour en question, justement après qu'il ait été informé de la tentative de vol imputée à ses complices.

Vu ce qui précède, les intéressés ont été mis à disposition du Ministère public. (Le Matin)

Créé: 25.01.2013, 22h49

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

8 Commentaires

Peter Schmid

26.01.2013, 07:22 Heures
Signaler un abus 101 Recommandation 4

ils ne risquent rien... et ils doivent bien en rire. Répondre


JC Dusse

26.01.2013, 00:25 Heures
Signaler un abus 92 Recommandation 5

...Mesemrom...quelque chose à dire ??? Répondre



Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons