Lundi 29 août 2016 | Dernière mise à jour 00:00

France Pas d'alerte-enlèvement possible pour Fiona

La disparition de la petite fille ne correspond pas aux critères pour déclencher le dispositif à l'échelle nationale. Explications.

Mots-clés

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Malgré les inquiétudes sur le sort de Fiona, sa disparition dans un parc de Clermont-Ferrand n’a pas entraîné le déclenchement de l’alerte enlèvement. «Toutes les hypothèses sont retenues, a souligné hier Pierre Sennes, procureur de la République à Clermont-Ferrand. Mais pour l'instant nous ne disposons d’aucune information avérée sur l'existence d'un enlèvement», d'où le recours à un simple appel à témoins.

L'alerte ne peut en effet être mise en œuvre que dans le cas d'«un enlèvement avéré et non d'une simple disparition», explique le site du gouvernement français consacré à ce sujet (www.alerte-enlevement.gouv.fr).

Le procureur de la république doit aussi s’assurer d’autres critères avant de prendre sa décision: Il doit suspecter que l'intégrité physique ou la vie de la victime est en danger. La victime doit être mineure et il doit s’assurer que l’alerte – qui sera diffusée dans tous les médias – n’entravera pas l’enquête de la police. (Le Matin)

(Créé: 14.05.2013, 13h25)

Jetons

Services
  • Pratique et économique, commandez vos jetons

Contact

Service clients

Abonnement et renseignements
Nous contacter
lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
Adresse postale:
Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.