ACCUEIL 1.11.2014 Mis à jour à 07h44

Arbre brûlé : mystère à moitié éclairci

Chimie

L'incendie d'un arbre vendredi dernier à Courgenay (JU) n'a livré que la moitié de son secret. Pourquoi une réaction chimique s'est-elle produite lorsque l'eau des lances entrait en contact avec la zone embrasée?

Par Vincent Donzé/Anne-Florence Pasquier. Mis à jour le 03.09.2012 2 Commentaires

Image: Google Maps

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Les analyses menées par le laboratoire cantonal ont révélé la présence de polythanol (phosphure de calcium). «Cette substance peut s’avérer très toxique», complète Jean-Jacques Roth, chef du laboratoire cantonal. Utilisée dans le milieu agricole et par les paysagistes pour lutter contre les rats, souris et taupes, ce produit au contact de l'eau se transforme en gaz dénommé phosphine, puis s’installe dans les galeries des petits mammifères. Il peut aussi provoquer des étincelles. Selon nos informations, voyant du gaz s’échapper de la terre, des enfants jouant à proximité ont alerté leur père de la fumée. Il a alors jeté un seau d’eau, ce qui a amplifié la réaction chimique. Même les pompiers avec leur lance à eau n'ont rien pu faire jusqu'à ce que la substance soit totalement consumée.

Vendue aux professionnels dans les commerces spécialisés, ce produit peut s’avérer dangereux à partir de la quantité d’1 mg/m3. Selon le temps d’exposition, il peut causer des nausées, convulsions, œdèmes pulmonaires et peut conduire à la mort. Les 15 personnes entrées en contact avec la matière, suite à un contrôle hospitalier, ont toutefois pu regagner leur domicile.

Une enquête a été ouverte par la police cantonale afin de déterminer dans quelles conditions ce produit a été déposé aux abords ou dans les racines de l’arbre en question. «Un tout-ménage sera envoyé à la population, informe le lieutenant Damien Scheder, car le produit est couramment utilisé par les paysans et que la population doit savoir comment réagir au cas où ce genre d’incident se reproduit.» (Le Matin)

Créé: 03.09.2012, 16h43

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

2 Commentaires

Philippe Meyer

03.09.2012, 19:50 Heures
Signaler un abus 3 Recommandation 0

bizarre qu'on tolère ce produit hautement toxique alors que des produits plus innofensifs sont interdit de vente ou pour être répandu. Répondre


Michel Favre

04.09.2012, 08:09 Heures
Signaler un abus 3 Recommandation 0

un arbre brûle ? Il s'en passe des choses en Suisse tout de même. Répondre



Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne