ACCUEIL 20.4.2014 Mis à jour à 15h02

Arbres arrachés et caves inondées en région zurichoise

Intempéries

Les orages violents de jeudi soir ont particulièrement touché le nord-est de la Suisse.

Mis à jour le 22.06.2012
Les pompiers ont dû intervenir pour dégager des arbres arrachés, comme ici au Zürichberg.

Les pompiers ont dû intervenir pour dégager des arbres arrachés, comme ici au Zürichberg.
Image: Keystone

Partager & Commenter

Dans le canton de Zurich, policiers, pompiers et sauveteurs sont intervenus plus de 200 fois en raison de chutes d’arbres, de caves inondées ou de bateaux aux amarres rompues. Personne n’a été blessé.

Entre 20 heures et 23 heures, la police cantonale zurichoise a reçu de nombreux appels suite à la chute de dizaines d’arbres et de palissades de chantier. Cinq voitures ont été endommagées et la circulation routière a été perturbée. La plupart des interventions des pompiers concernait la ville de Zurich, où les bourrasques ont atteint 132 km/h, un pic jamais vu depuis 1981.

Sur le lac de Zurich, les sauveteurs ont secouru un surfeur en perdition. Quatre bateaux ont en outre dérivé au large après la rupture de leurs amarres, indique vendredi la police cantonale.

A Sainbt-Gall, les rafales ont mis une fin abrupte à la Fête des enfants, organisée tous les trois ans par les écoles de la ville. En quelques minutes, de nombreuses tentes de restauration ont été détruites. Plusieurs stands ont été rendus inutilisable.

Rien de tel en Suisse romande. De forts orages y ont aussi éclaté, mais sans faire autant de dégâts. Ainsi la police vaudoise n’a reçu qu’une dizaine d’appels pour des tentes de terrasses et autres barrières de chantiers envolées. Dans l’Arc jurassien, la police signale tout au plus des branches et des tuiles sur les chaussées. A Neuchâtel, des caves et des garages ont en outre été inondés. (ats/Newsnet)

Créé: 22.06.2012, 12h00

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Aucun commentaire pour le moment