Lundi 29 août 2016 | Dernière mise à jour 05:39

Discussion

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

9 Commentaires

il faut des détecteurs de métal à l'entrée de ce club huppé, c'est la moindre des choses. Et ensuite, il faut faire des contrôles ad faciès, et demander aux fauteurs probables de troubles, de laisser leur no. de carte d'identité à l'entrée


Faut aussi arrêter de regarder TF1...

5 Recommandation 0 Signaler un abus

marrant tout de même la différence entre les médias romands et alémaniques.. sur le Blick il y a les prénoms et la nationalité des participants.. ici rien du tout... ce n'est pas les mêmes règles partout


J'ai bien fêté mon anniversaire vendredi passé dans un bon resto en famille, que du bon souvenir!.En + depuis que j’arrêté d'aller en disco plus jamais aucun problème...))


Tiens ici pas de commentaire de mimi machin, Zurich bien plus sûr que Lausanne! aaaaaaa


J.-C Scheurer - pas nécessaire, tout le monde le sait !

3 Recommandation 0 Signaler un abus

Mimi cracra, cracher sur Lausanne elle aime ça, tant pis si c'est de la propagande, elle est pas à une vérité près...

2 Recommandation 0 Signaler un abus

Mieux vaut fêter son anniversaire à la maison que dans ce club, car c'est pas la 1ère fois que cela fini de cette manière macabre! Toute ma sympathie à la famille et aux proches.


Résumé: on ne sait rien!



Retour à l'article