ACCUEIL 28.7.2014 Mis à jour à 01h10

La bouteille a flotté 98?ans avec son message

Ecosse

Un pêcheur a remonté dans ses filets la plus vieille bouteille lancée en mer. Sa découverte a été validée par le Guinness Book des records.

Par Marion Clément. Mis à jour le 31.08.2012

Image: AP

(Image: Scottish Government/AP )

Partager & Commenter

La pêche a été bonne pour Andrew Leaper, un Ecossais de 43?ans, qui vient de voir son «record» homologué par le Guinness Book. Interviewé par la chaîne BBC, le pêcheur de Lerwick, dans les îles Shetland, tout au nord du Royaume-Uni, a expliqué comment, le 12 avril dernier, il a découvert dans ses filets une petite bouteille qui ne payait pas de mine mais qui s’est révélée être la plus vieille jamais repêchée en mer. «En remontant les filets, j’ai aperçu un goulot. J’ai immédiatement attrapé la bouteille avant qu’elle ne file entre les mailles. J’étais très excité et ne pouvais attendre de l’ouvrir». Devant témoins, le marin a alors débouché son drôle de poisson et découvert un message, très bien conservé, malgré le fait qu’il flottait sur les eaux depuis presque un siècle.

Une prime peu enthousiasmante

A l’intérieur, une note tapée à la machine, portant le numéro 646B, émise en juin 1914 par le Capitaine Brown, de l’Ecole de Navigation de Glasgow (Ecosse). «Si vous trouvez ce message, veuillez noter exactement votre position et renvoyer cette carte postale déjà affranchie en mentionnant votre nom et votre adresse. Vous recevrez une prime de «six pence» en échange». Si ladite récompense n’est guère enthousiasmante au jour d’aujourd’hui la découverte est inestimable. «C’est comme gagner deux fois à la loterie!» s’est exclamé Andrew Leaper qui a expliqué qu’en 2006, à bord du même chalutier, le Copious LK985, son collègue et ami Mark Anderson avait déjà repêché la plus vieille bouteille de l’époque. «Il n’a pas arrêté de s’en vanter, alors maintenant, à moi la gloire» a plaisanté le pêcheur. Avant de préciser que «la bouteille avait été repêchée à 9,3 mille nautique (17?km) de son largage, il y a exactement 97?ans et 309?jours».

C’est que ces bouteilles, lancées à la mer en 1914, faisaient partie d’un lot de 1890, dont seules 315 ont été repêchées. Le but était de cartographier les courants marins en mer du Nord. Aujourd’hui, les outils informatiques et autres satellites ont remplacé les bouteilles à la mer, mais leur charme demeure. (Le Matin)

Créé: 31.08.2012, 14h58

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.
Aucun commentaire pour le moment

Service clients

Contact
  • Abonnement et renseignements
    Nous contacter
    lu-ve 8h-12h / 13h30-17h
    Tél. 0842 833 833, Fax 021 349 31 69
    Depuis l'étranger: +41 21 349 31 91
    Adresse postale:
    Le Matin, Service clients, CP, 1001 Lausanne