Mercredi 26 juillet 2017 | Dernière mise à jour 00:01

Etats-Unis Coincé dans une banque: le bancomat crache ses SOS

Un réparateur s'est retrouvé bloqué dans une machine à billets. Ses messages d'appel à l'aide ont été récupérés par les clients qui ont averti la police.

Les policiers ont été surpris d'entendre une petite voix sortir de la machine.

Les policiers ont été surpris d'entendre une petite voix sortir de la machine. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Quand un distributeur automatique de billets du Texas a commencé à cracher des messages manuscrits appelant à l'aide avec les billets de banque, les policiers ont pensé qu'il devait s'agir d'un canular.

Mais quand ils se sont rendus devant le distributeur de Bank of America dans la ville côtière de Corpus Christi (Texas), alertés par des clients interloqués, les policiers ont été surpris d'entendre une petite voix sortir de la machine, raconte le Washington Post.

Un réparateur était bloqué à l'intérieur de la machine depuis deux heures, sans téléphone portable, et tentait d'alerter l'extérieur en écrivant des appels à l'aide sur des morceaux de papier qu'il glissait par l'une des fentes du distributeur.

«Il n'est pas possible de simplement tourner la poignée et sortir» a expliqué le porte-parole de la police locale, le Lieutenant John Hooper.

Dans l'un de ses messages, le réparateur avait écrit: «Aidez-moi. Je suis coincé ici et je n'ai pas mon téléphone. Veuillez appeler mon patron» avec un numéro de téléphone. La police a libéré l'employé, sans donner son nom, ni celui de son entreprise. (afp/nxp)

Créé: 14.07.2017, 18h16


Sondage

Météo estivale: le temps influence-t-il votre humeur?




Sondage

Prenez-vous vos vacances d'été de préférence en juillet ou en août?




S'INSCRIRE À LA NEWSLETTER


Recevez l'actualité quotidienne du "Matin", ainsi que ses offres exclusives.
Choisissez vos newsletters


Sondage

Etes-vous prêt à faire des cadeaux à une régie pour obtenir un appartement?




Publier un nouveau commentaire

Attention, une nouvelle procédure est en place. Vous devez vous inscrire ou mettre à niveau votre profil
"Le Matin" aime les débats. Mais trop d'abus ont lieu dans les forums. La politique pour commenter un sujet a changé. Vous devez créer un compte utilisateur ou compléter votre profil existant avec un numéro de téléphone mobile (vous n'en avez pas? envoyez une demande à l'adresse commentaire@lematin.ch). Nous vous prions d’utiliser votre nom complet. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de penser que de nombreuses personnes vous lisent. Et bon débat!
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.