ACCUEIL 25.7.2014 Mis à jour à 19h59

Une collision de trains a fait 17 blessés

Canton de Schaffhouse

La collision frontale de deux RER transportant quelque 300 passagers jeudi près de la gare de Neuhausen (SH) a fait 17 blessés. Neuf ont dû être hospitalisés. Les conducteurs des deux locomotives sont indemnes.

Mis à jour le 10.01.2013 29 Commentaires

1/12 Selon un bilan encore provisoire, au moins 17 personnes ont été blessées dans la collision, dont six grièvement.
Tagesanzeiger.ch/Pascal Unternährer

   

Pratique

La gare de Neuhausen restera fermée toute la journée. Le trafic ferroviaire entre Schaffhouse et Dachsen (ZH), ainsi qu'entre Schaffhouse et Jestetten (D), est interrompu. Un service de bus a été mis en place. Les trains pour Stuttgart (D) sont déviés par Bâle et Karlsruhe (D).

Les CFF ont ouvert une hotline: 0800 722 233.

Signaler une erreur

Vous avez vu une erreur? Merci de nous en informer.

Partager & Commenter

Deux RER sont entrés en collision pour une raison encore inconnue jeudi matin aux heures de pointe près de la gare de Neuhausen-am-Rheinfall (SH), entre Schaffhouse et Winterthour (ZH). Dix-sept passagers ont été blessées. La gare restera bloquée au moins jusqu’à la fermeture du trafic.

L’accident s’est produit peu après 7h30 entre une composition à deux étages des CFF arrivant de Schaffhouse et un convoi de la compagnie thurgovienne Thurbo en provenance de Winterthour. La locomotive du train à deux étages est sortie des voies.

Parmi les 17 blessés, neuf ont été transportés à l’hôpital, a indiqué Anja Schudel, porte-parole de la police schaffhousoise. Personne n’a subi de blessures graves, selon elle. Les deux conducteurs de locomotive s’en sont sortis indemnes.

Evacuation difficile

Les pompiers ont oeuvré pendant deux heures pour évacuer les 280 voyageurs qui se trouvaient à bord des deux trains. Si les passagers du Thurbo ont pu sortir rapidement, l’opération s’est avérée délicate pour le convoi à deux étages.

Au total, plus de 200 secouristes sont intervenus. Les CFF ont dépêché un train de secours. Plusieurs ambulances étaient également sur place.

Le trafic ferroviaire entre Schaffhouse et Dachsen (ZH) ainsi qu’entre Schaffhouse et Jestetten (D) est interrompu. Un service de bus a été mis en place. Le trains pour Stuttgart (D) sont déviés par Bâle et Karlsruhe (D). Les CFF ont ouvert une hotline (0800 722 233).

Réouverture incertaine

On ne sait pas encore si la ligne ferroviaire vers Schaffhouse pourra être rouverte vendredi matin, selon une porte-parole des CFF. Les trains accidentés ne peuvent pour l’instant pas être évacués car ils sont examinés par les enquêteurs du Service d’enquête sur les accidents (SESA) et du Ministère public schaffhousois.

Ni l’erreur humaine ni la défaillance technique ne sont écartées, a indiqué à l’ats Walter Kobelt du SESA. Les deux trains circulaient sur la même voie en sens inverse. Les convois se sont heurtés au niveau d’un aiguillage, alors que le train à deux étages changeait de voie pour entrer en gare de Neuhausen. (ats/Newsnet)

Créé: 10.01.2013, 17h07

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

Caractères restants:

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

29 Commentaires

Sylviane Boschung

10.01.2013, 10:51 Heures
Signaler un abus 46 Recommandation 8

C'est triste de lire autant de médisances dans les commentaires du Matin, quels qu'ils soient. Vous ne savez donc faire que ça ? Bon rétablissement aux personnes blessées. Merci aux secours qui n'ont pas un métier facile. Répondre


Christian Mickael

10.01.2013, 12:40 Heures
Signaler un abus 24 Recommandation 4

Malheureux accident qui ne devait pas arriver. Il y a quelques années j'ai travaillé comme pilote de locomotives et il y a une chose qui est certaine, l'entretien des voies ne se fait plus comme avant. A force de vouloir privilégier rentabilité avant la sécurité, eh bien il y aura de plus en plus d'incidents ou d'accidents. Ceci est la triste réalité, dommage ... Répondre